Malick GACKOU : « Les Sénégalais Risquent De Devenir Des Esclaves Dans Leur Propre Pays »

Le président du Grand Parti, ancien ministre du Commerce, estime que l’économie sénégalaise se retrouve  de plus en plus entre les mains des étrangers. Une situation qui, à la longue, indique-t-il, va faire des Sénégalais des esclaves dans leur propre pays.

Malick GACKOU l’a fait savoir ce jeudi  en visite au commerçant de Thiès où il se trouve. Selon lui, au Grand Parti, c’est «  oui au multilatéralisme et à l’ouverture mais jamais les Sénégalais derrière ».

«Le constat unanime qui veut qu’aujourd’hui, dans ce pays, il faut être un étranger pour pouvoir investir. Tous les secteurs de la vie économique sont dominés par les investisseurs étrangers. Les banques  et les entreprises à hauteur de 98% et les industries  à 95%. La conséquence en étant que les Sénégalais sont devenus comme des étrangers dans leur propre économie et risquent de se trouver, si rien n’est fait, des esclaves dans leur propre pays. C’est la  raison pour laquelle nous disons que  le PSE a inversé la courbe du développement économique et social par un endettement excessif  et  une croissance non maîtrisée», a déclaré le «candidat de l’espoir».

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*