Mamadou Diop Décroix: Wattu Senegaal montre la voie pour un bon processus électoral

Face à la presse hier, mardi 12 septembre 2017, la Coalition gagnante Wattu Senegaal a apporté la réplique à l’ex-ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo concernant les législatives passées, et cela par le biais d’un livre blanc intitulé « Mascarade électorale du 30 juillet 2017, les aveux du ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo».

Selon le porte-parole du jour Mamadou Diop Decroix, ce livre témoigne d’une mascarade et d’une élection volée, voire mal organisée par le pouvoir.

« Ils sont incapables d’organiser des élections normales et c’est ce qui a fait qu’à Touba jusqu’à 18h, heure de fermeture des bureaux de vote, 170.000 personnes n’avaient pas pu voter puisque le matériel n’était pas disponible dans sept centres de vote », a affirmé Decroix.

Après avoir ainsi tiré à boulets rouges sur le ministère de l’Intérieur en charge des élections, dont l’ancien titulaire était Abdoulaye Daouda Diallo, Mamadou Diop Decroix et cie ont fait part de la nécessité d’opérer des changements de fond pour des élections libres et transparentes dans notre pays.

Selon eux, il faudra impérativement « un audit indépendant du processus électoral, y compris le système de décompte des voix et de transmission des résultats électoraux, une commission électorale nationale vis-à-vis de l’administration vu la faillite de l’actuelle Cena ; une haute autorité neutre pour organiser les élections et enfin une indépendance réelle des juges chargés de la proclamation définitive des résultats»

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*