Mamadou Lamine Diallo : «Macky devrait discuter avec Macron des inconvénients…»

Le Président français Emmanuel Macron va fouler le sol sénégalais dès ce jeudi. Le Président du mouvement Tekki, Mamadou Lamine Diallo, veut que le chef de l’Etat Macky Sall en profite pour aborder avec son homologue français, la question du franc Cfa, et surtout ses inconvénients. «Le Président Macky Sall aura-t-il le courage d’aborder les inconvénients du FCfa avec le président Macron ?

Le ministre Amadou Ba, désormais meilleur ministre des finances de l’Afrique, a déclaré que le Franc Cfa avait plus d’avantages que d’inconvénients pour le Sénégal. Je l’ai interpellé plusieurs fois pour savoir quels sont ces inconvénients. Il a toujours dégagé en touche comme il le fait pour les arriérés intérieurs dont l’évidence ne peut plus être niée.

Si comme il le prétend, il y a des inconvénients, le Président Macky Sall devrait en discuter avec le Président Macron», a indiqué l’économiste et député dans sa question économique de ce mardi. Il rappelle que François Hollande avait soutenu en 2012 à l’Assemblée Nationale du Sénégal qu’il était temps d’avoir une gestion plus flexible de la monnaie. Aussi, M. Diallo renseigne que le «Tchad est en ajustement structurel sous la dictée du Fmi» et la question du Franc Cfa «a été déjà soulevée au Burkina lors de la dernière visite du Président Macron».

Donc, Mamadou Lamine Diallo estime que «sous le poids des arriérés intérieurs, et au moment où Amadou Ba s’apprête à lancer un emprunt de près de 600 milliards sur le marché international en dollars après l’autorisation obtenue au forceps lors du vote de la loi des finances 2018, ce débat sur les inconvénients du franc CFA soulevé par le régime de Macky Sall doit être clarifié.»

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*