Mamadou Lamine DIALLO : «si j’étais président de la République du Sénégal, Frank Timis n’aurait…»

mamadou lamine dialloMamadou Lamine DIALLO : «si j’étais président de la République du Sénégal, Frank Timis n’aurait…»

Le député ne lâche pas l’affaire Petro Tim. A Mbour ce weekend, Mamadou Lamine DIALLO en a remis une couche, avec en ligne de mire l’homme d’affaire roumain, Frank Timis qui selon lui, ne respecte pas les Sénégalais qu’il a pourtant spolié. Se disant révulsé par les poursuites judiciaires déclenchées par Timis par le biais de son avocat, Me El Hadji DIOUF, le leader du mouvement TEKKI, indique que c’est le chef de l’Etat qui aurait dû agir. «En tout cas moi, si j’étais président de la République du Sénégal, Frank Timis n’aurait pas passé la nuit ici. Je ne permettrais à personne de venir dans mon pays insulter des députés, des anciens Premiers ministres, des ministres, insulter des anciens présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat. Car, c’est cela la république » soutient le membre-fondateur du Front pour la défense du Sénégal.

Poursuivant son argumentaire et étayant sa thèse, Mamadou Lamine DIALLO estime que le Sénégal a été beaucoup trop généreux avec l’homme d’affaire qui l’a lésé à tout point de vue.  « Aujourd’hui, il vend notre pétrole, il vend notre gaz, il permet à des gens de créer des sociétés avec des Russes, avec des comptes offshore, pour masquer quelque chose qui se traduit par le fait que 30% de notre gaz, celui de Saint-Louis et de Kayar, appartiennent à une société nébuleuse que personne ne connait, puisqu’il refuse de nous donner le nom des actionnaires », dénonce le député.

In the Spotlight

Six indices économiques annonçant la récession

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Par Robert Bibeau. Le PIB par habitant aux États-Unis La tendance générale de l’économie capitaliste est à la baisse du taux moyen de profit, qui s’exprime notamment par une tendance à la baisse du taux de [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*