Mambaye Ndiaye avant sa mort : “Je n’en peux plus”

L’affaire du Sénégalais décédé en Espagne.Une tribune saisie par les proches de Mambaye Ndiaye, mort hier en Espagne, au bout d’une course poursuite avec des policiers, pour déverser leur colère.

“Certains d’entre nous vendent dans les métros, les autres dans la rue. Mambaye, qui cédait des sacs à main, officiait dans la rue, ce que les policiers nous interdisent de faire.”

Le jour du drame, pris en flagrant délit, la victime et ses camarades engagent la course. Les policiers sont à leurs trousses. “Ils nous pourchassaient à motos, confie l’un des immigrés sénégalais. Mambaye a du poids. La course a dû le fatiguer car sur le retour il a dit à ses copains qu’il n’en pouvait plus. C’est là qu’il est tombé, étouffé. Appelée en urgence, l’ambulance a tardé à venir. Les secours ont tenté de le réanimer mais en vain. Le décès a été déclaré trois heures après. Il est parti comme ça.”

D’après le récit du Modou-Modou, le décès de Mambaye a soulevé l’ire de ses camarades “et même d’Espagnols de souche, qui en sont venus aux mains avec les forces de l’ordre”.

Le consul du Sénégal à Madrid en a pris pour son grade. “Il est venu trop tard, après la mort de Mambaye”, fulmine un des proches du disparu. Qui ajoute : “Les Sénégalais sont très en colère. Ils disent que les policiers leur ont empêché de s’approcher de Mambaye lorsque ce dernier est tombé. Ils brûlent les poubelles et les vélos de la mairie. Nous demandons aux autorités d’intervenir avant que les choses ne dégénèrent et prennent une autre tournure.”

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*