Mame Mbaye Niang sur l’affaire Abdoul Mbaye, « Il est rattrapé par son passé »

Mame Mbaye Niang« Il n’y a pas de complot d’Etat et il ne peut pas y avoir de complot d’Etat », c’est la conviction du ministre de la jeunesse et de la construction citoyenne. Ce dernier répond a ceux qui trouvent que le Pouvoir en place est derrière les convocations de la part de la justice de l’ancien premier ministre et leader du Mpc, Abdoul Mbaye. « Ce dossier de demande de divorce c’est l’ancien premier ministre qui l’a déposé chez le juge. Maintenant, si le juge décèle des irrégularités sur les documents qui ont été déposés, je crois que c’est un problème de droit commun », a-t-il fait savoir. « Il a pris l’initiative de demander le divorce, la dame, avec les moyens qu’elle a s’est constituée pour défendre ses intérêts », a-t-il rappelé avant de se demander « en quoi est ce qu’il y a complot, il Ya combien de divorces par jour au tribunal ». « Si on est rattrapé par son passé alors qu’on prône des vertus, il faut l’accepter », a-t-il martelé. « Il n’y a personne parmi nous qui serait, aujourd’hui, en liberté s’il avait falsifié des documents administratifs », dit-t-il. Ce dernier de dire que l’ « on n’a pas besoin d’ameuter le Sénégal sur un problème de droit commun que le monsieur a porté au niveau de la justice, il ne faut pas aider ces gens-là à polluer l’atmosphère », dit-il irrité. « Ce n’est pas courtois pour un ministre de la République de parler d’un dossier privé et pendant devant la justice », s’est-t-il désolé.
Mariama Kobar Saleh

In the Spotlight

Vladimir Poutine a rencontré Bachar el-Assad à Sotchi

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Le président russe Vladimir Poutine a rencontré son homologue syrien Bachar el-Assad, en Russie dans le cadre d’une visite de travail. Le processus politique en Syrie et la lutte contre le terrorisme ont été au [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*