Mandat Presidentiel : « A Partir Du 2 Avril 2017, Macky Sall Sera Un Président Illégitime », Selon Ousmane Sonko

ousmane sonkoAprès avoir jeté un pavé dans la marre, avec les dépenses du référendum, qui à son avis, font le triple des 3 milliards annoncés par le gouvernement, Ousmane Sonko a passé en revue le mandat présidentiel. Pour lui, « dans la précipitation, le président Macky Sall et ses conseillers ont fait des omissions qui leur seront opposables ». Fort de ces constatations, il juge illégale toute prolongation de la présidence Sall au bout de 5 ans.

« Le mandat actuel du président Macky Sall reste et demeure un mandat de 5 ans. Nous considérons qu’à partir du 2 avril 2017, le président Macky Sall sera un président illégitime, et que tout acte qu’il posera, sera considéré comme tel, puisque dans la constitution qui a été votée le 20 mars dernier, les mesures transitoires de l’article 108 ont été supprimées », a-t-il fait savoir.

Poursuivant, Ousmane Sonko affirme que toute référence à l’inapplicabilité de la réduction du mandat en cours, tel qu’Abdoulaye Wade l’avait inscrit lors du référendum de 2001, a été enlevée. Et qu’à partir de ce moment, la disposition qui parle à la fois de la durée du mandat et du nombre de mandats est pleinement applicable.

« La seule référence à l’avis du conseil constitutionnel ne peut plus justifier le prolongement du mandat de Macky Sall. Le conseil constitutionnel est un pouvoir constitué et non un pouvoir constituant », explique-t-il.

Ndèye Khady D Fall (jotay.net)

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*