Mankeur Ndiaye : « Le Sénégal n’a pas d’ennemi »

mankeur-ndiaye2016c’est à une semaine de la fin de la présidence sénégalaise du conseil de sécurité, qui se poursuit jusqu’au 30 de ce mois de novembre que le ministre des affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur, Mankeur Ndiaye, s’est entretenu avec la presse sénégalaise. dans cet entretien, où il a évidemment été question du pré-bilan de cette présidence de novembre, que le ministre juge tout à fait « réussie », Mankeur Ndiaye remonte à quelques-unes de ces étapes « diplomatiques » qui ont plus ou moins permis d’installer le Sénégal, parmi les membres non permanents du conseil de sécurité, pour un mandat qui court jusqu’au 31 décembre 2017….Mais disons que le Sénégal a aussi d’autres projets : le conseil de paix et de sécurité de l’union africaine (Ua), la tête de la commission de l’Ua pour le Pr Abdoulaye Bathily, etc. Mankeur Ndiaye parle aussi de cette ambassade au Niger, qui devrait être fonctionnelle  dans les prochaines semaines, ou de cet ambassadeur, que Dakar pourrait envoyer en république démocratique du Congo (Rdc). Toujours dans cet entretien, Mankeur Ndiaye, qui refuse plus ou moins le titre de « chef de la diplomatie », laisse entendre que « le Sénégal n’a pas d’ennemis », sans doute parce que sa diplomatie a toujours su trouver le bon équilibre : entre Israël et la Palestine, comme entre les deux Corées. Le ministre des affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur, qui aborde aussi la question du budget de son département, qui est passé de 57 à 62 milliards, insiste aussi sur la  «rationalisation des effectifs».

(Source : Sud Quotidien)

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*