Mansour Ndiaye « Macky SALL, n’a plus le code d’honneur qui lui permet de diriger ce pays »

mansour ndiayeSuite à la décision du président de la république de faire un mandat de 7 ans , Mansour Ndiaye membre de la Conférence des leaders de « BSS a tenu à régir hic et nunc. Il exprime son indignation et sa tristesse avant de fusiller Macky Sall.

« Quand on n’est pas capable de grandes choses, une vision politique n’est que chimère. Le Dialogue national est plombé, au moment où la justice des « plus forts et célébrités » minent notre pays, j’ai eu raison de déclarer récemment « que le président n’est plus l’homme de la situation ». J’exprime mon indignation et ma tristesse devant cette Nième déception du peuple sénégalais. Nous avons tous vu venir la fuite en avant du président. Le Président a un double discours et il manque de loyauté vis-à-vis des institutions. Il a montré qu’il est l’élève du « wax wakheet » de 2012. Macky vient de trahir l’espoir de toute une génération en jetant le discrédit sur l’une des prestigieuses institutions du pays. Comment le Président veut renvoyer et plaider un attachement des sénégalais à la République et aux institutions tout en les trainant dans une situation de discrédit et de confusion. Par ailleurs, j’appelle les sénégalais à la résistance ! Macky SALL, n’a plus le code d’honneur qui lui permet de diriger ce pays. Je proposerai dans les 24 heures qui suivent une motion de sortie de BBY à mon parti. J’appelle les sénégalais à refuser ce référendum inopportun. Macky n’a qu’à passer par l’assemblée pour fait passer son forfait. La mobilisation populaire est la seule voie pour redresser les hommes politiques véreux et manœuvriers ! Est-ce que pour ces semblants de points de réforme, on peut aller vers un référendum ? Nous avons dépensé 800 millions des sénégalais, nous avons fait et organisé des consultations citoyennes pour qu’une seule personne les jette dans la poubelle et choisi ce qui arrange son clan. Le président n’est pas digne du sang des martyrs, il n’est pas digne de la lutte épique que le peuple a eu à mener pour réfuter toute compromission. Après avoir plongé le pays dans des difficultés du jahadisme, envoyé nos soldats livrer de sales guerres comme des esclavagistes, proférer à tort et travers des promesses non tenues ou escamotées, il assène le peuple d’un coup de poignard ultime. Sans doute les transhumants ont eu le dessus sur les forces patriotiques et vives de la nation. Peut-on continuer à croire à cet homme après tant d’assurance de sa part ? il a le mérite d’accroitre chaque jour notre indignation et désarroi. »

Mansour Ndiaye
Mercredi 17 Février 2016

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*