Manuel Valls et François Hollande touchent le fond dans les sondages

XVM21905a82-df14-11e5-8490-49312e78196aLE SCAN POLITIQUE – Après une courte période d’accalmie post-attentats, les deux têtes de l’exécutif suscitent, depuis janvier, une défiance croissante chez les personnes interrogées.

L’année 2016 s’annonce-t-elle comme un nouvel annus horribilis pour l’exécutif? À un an de la présidentielle de 2017, tous les indicateurs semblent au rouge et la popularité des chefs de l’État et du gouvernement est en chute libre. Après la brève accalmie qui a suivi les attentats de novembre 2015, la grogne semble plus forte que jamais, alors que le dossier explosif de la réforme constitutionnelle n’est toujours pas bouclé. Confrontés à la crise agricole, Manuel Valls et François Hollande ont reçu un accueil glacial au Salon de l’Agriculture ces derniers jours. Sur le front de l’emploi, l’ambiance n’est guère meilleure: le chômage stagne et le projet de loi Travailsuscite un tollé tel que le gouvernement a annoncé ce lundi le report de sa présentation en conseil des ministres au 24 mars prochain. Selon un sondage Harris Interactive publié lundi, la cote de confiance de François Hollande dégringole de sept points en un mois, à 17%, et celle de Manuel Valls en perd trois à 29%. C’est respectivement leur plus bas niveau depuis leur entrée en fonction.

Cette érosion de la cote de popularité n’a pas cessé depuis le regain de confiance qui a suivi les attentats de Paris, en novembre dernier. Ce sont désormais plus de quatre Français sur cinq, soit 83% d’entre eux qui ne font pas confiance à François Hollande en tant que président de la République. Un chiffre en hausse de 7 points par rapport au mois de janvier. Du côté de Matignon les nouvelles sont à peine meilleures: 7 Français sur 10 se déclarent insatisfaits de la prestation du premier ministre Manuel Valls, soit 70% des personnes interrogées. Là aussi, une hausse de points a été enregistrée. Pire encore pour le président de la République, le désaveu s’aggrave chez les sympathisants de gauche. Seuls 13% soutiennent François Hollande, soit une chute de 8 points.

Si l’on se penche sur les sympathisants déclarés du PS, 55% conservent une opinion favorable, soit une dégringolade de 18 points. Au sein du gouvernement, c’est le ministre de la défense Jean-Yves Le Drian qui conserve la meilleure image auprès des citoyens interrogés: 51% lui accordent toujours leur confiance. Le locataire de la place Beauvau Bernard Cazeneuve dévisse de 5 points avec 45% d’opinions favorables. Même l’étoile montante du gouvernement Emmanuel Macron perd deux points pour tomber à 44%. La moins bien lotie du gouvernement reste la ministre du Travail, Myriam El Khomri, qui n’inspire la confiance qu’à 11% des personnes interrogées.

(Enquête commandée par le site Délits d’Opinion et réalisée en ligne du 23 au 25 février auprès de 1.015 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas, ndlr)

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2016/02/29/25001-20160229ARTFIG00316-manuel-valls-et-francois-hollande-touchent-le-fond-dans-les-sondages.php?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook&link_time=1456818019#xtor=AL-155-[facebook]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*