Maradona pose un lapin aux Belges : récit d’un fiasco

maradonaMaradona pose un lapin aux Belges : récit d’un fiasco

Le match de gala Mexico ’86 avec Diego Maradona et Jean-Marie Pfaff a accouché d’une souris. La légende argentine a finalement refusé de se rendre au Sportpalais d’Anvers pour des « raisons d’organisation ». Le préjudice est énorme: on parle de plusieurs centaines de milliers d’euros. L’organisateur de l’évènement va saisir la justice.

Cet évènement de charité devait réunir Maradona et Pfaff entre autes, mais aussi d’anciens Diables rouges comme Nico Claesen et Erwin Vandenbergh.Les bénéfices seraient reversés à la Fondation pour le Cancer des Enfants et à la Casa Hogar, une ONG qui a pour mission d’accueillir des enfants abandonnés au Mexique.

« Une clique de 9 personnes dans l’entourage de Maradona »

Au lieu de pouvoir admirer « El Pibe de Oro » hier soir, les spectateurs de la Lotto Arena ont vu Luis Milla, Sergi Barjuan Esclusa et Miguel Angel Nadal, venus remplacer dare-dare le grand absent de la soirée. »C’est un miracle qu’on ait pu faire venir ces ex-stars du Barça », explique l’organisateur Jurgen Vannieuwkerke, qui a remué ciel et terre et mis un paquet d’argent pour l’attirer en Belgique. « Maradona est entouré d’une clique de 9 confidents. L’un dit ceci, l’autre cela. Résultat des courses: j’ai réservé plusieurs vols en business class, et au final, Maradona n’est pas là. Je vais réclamer mon argent en justice. Heureusement, tout est écrit noir sur blanc », poursuit-il.

Au-delà des tickets d’avion, il y avait aussi les caprices et les exigences extravagantes de l’Argentin. A côté d’une Rolls Royce et d’une chambre d’hôtel luxueuse avec des cigares, il aurait également demandé, d’après différentes sources, la présence d’escort girls et de la cocaïne.

Pfaff déçu par son ami

L’ancien joueur de Naples a expliqué son absence sur sa page Facebook. « Je tenais à vous dire que, malheureusement, pour des problèmes au sein de l’organisation, j’ai dû annuler ma présence en Belgique. À quelques heures de l’événement, je n’ai pas reçu les garanties nécessaires à propos du transfert, du séjour, et des activités à mener. J’aurais voulu que cela se passe avec le sérieux nécessaire. (…)  Je présente mes excuses aux gens, qui auraient voulu assister à un beau spectacle. J’espère que cet hommage à mon ami Jean-Marie Pfaff se concrétisera à un moment donné, comme lui et moi le méritons ».

Jean-Marie Pfaff s’est lui dit « déçu » par Maradona, même s’il lui pardonne. « J’ai déjà connu pas mal de déceptions, et ceci en est une. Je ne m’y attendais pas. Un parole est une parole. Diego ne m’avait jamais déçu auparavant. Ce qui a mal tourné? Je n’en sais rien… Diego sait exactement ce qu’il a signé et ce qui a été convenu à Dubaï et Paris », conclut l’ancien gardien emblématique des Diables.

Het Nieuwsblad

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*