MARCHE CONTRE LES BOMBARDEMENT ISRAELIEN SUR GAZA LES SENEGALAIS SE MOBILISENT POUR LA PALESTINE

marche_soutien_palestine_dakarLa marche organisée hier, vendredi 25 juillet pour soutenir la cause palestinienne a été une réussite. Cette marche, démarrée après la prière de «Tisbar» (14h) à la Grande Mosquée de Dakar s’est terminée à la place de l’Obélisques et a montré une sympathie des Sénégalais vis-à-vis des Plestiniens.

La cause palestinienne préoccupe les Sénégalais. C’est ce qu’ils ont montré hier, vendredi 25 juillet, lors de la marche organisée en faveur de ce peuple. Occasion saisie par les organisateurs de la marche pour dénoncer les exactions commises par les Israéliens sur le peuple palestinien. Cette marché qui a débuté vers 14h30minutes à la Grande Mosquée de Dakar pour se terminer à la place de l’Obélisque, s’est déroulée dans une bonne ambiance. 
 
Pour Mamadou Mbodj du Forum civil, cette mobilisation rappelle celle d’il y a quelques années à la même place. «Nous sommes tous des palestiniens aujourd’hui», a-t-il déclaré. Et de poursuivre : «Il y a deux ans, des Sénégalais s’étaient réunis en ce lieu pour le triomphe de la justice. Et aujourd’hui, nous nous réunissons en ce même lieu pour dénoncer une autre injustice qui est le massacre des innocents palestiniens».
 
La jeunesse était présente à cette manifestation avec des slogans «Israël assassin !», «Libérer Palestine !», «Obama complice !» qui étaient lisibles sur les pancartes. Ce jeune manifestant explique: «Si nous sommes aujourd’hui réunis ici, c’est pour manifester notre soutien au peuple palestinien, en général et ceux de Gaza en particulier. C’est un massacre qui est entrain d’être perpétré et nous devons tous dire non». 
 
La manifestation qui a vu la participation de nombreux hommes politiques a permis à ces derniers de dénoncer à l’unanimité les bombardements sur la Palestine qui causent de nombreuses pertes en vies humaines et matérielles, et l’occupation de ses terres par l’État hébreux. C’est ainsi qu’ils ont fait une «Déclaration de solidarité avec la Palestine». 
 
Dans cette déclaration, les signataires ont accusé Israël de «crime de guerre», et d’avoir des desseins cachés en accusant les palestiniens d’avoir agressé Israël. «Le gouvernement Israélien se cache derrière les tirs de roquettes et montre du doigt la résistance palestinienne pour justifier sa politique de colonisation et de violence à l’encontre  du peuple frère de Palestine». Peut-on lire dans le communiqué. 
 
Selon le toujours le document, «le peuple sénégalais dans son ensemble voit la réalité des injustices que subit le peuple palestinien». Ces injustices qui consistent entre autres à «l’érection du Mur de l’apartheid qui charcute la Palestine, l’état de siège illégal qui dure depuis huit ans et qui a transformé la bande de Gaza en prison à ciel ouvert»
 
Les manifestants ont réclamé l’arrêt immédiat des bombardements sur la bande de Gaza et le retour des réfugiés palestiniens. Ils ont aussi invité le Sénégal en tant que président du Comité des «Nations unis pour l’exercice des droits inaliénables de peuple Palestinien» à prendre la défense de ce peuple. Ils ont aussi appelé le président de la République à suspendre les relations diplomatiques entre le Sénégal et Israël.
 
Réactions…Réactions…
 
Abdalrahim Al Farra, Ambassadeur de Palestine au Sénégal – «Cette marche est une réponse à la lettre de soutien à Israël écrite par des  les Imams»
«Je salue le peuple sénégalais qui, une fois de plus a montré toute sa solidarité au peuple palestinien. Aujourd’hui toutes les couches de la société sont représentées. C’est pourquoi je remercie toutes les familles religieuses, la société civile, les hommes politiques et le Sénégalais épris de justice. Le gouvernement du Sénégal mérite toutes nos remerciements parce qu’il n’a jamais cessé d’apporter son soutien à la Palestine. Ceux qui ont écrit une lettre pour affirmer que les Imams étaient avec Israël, la réponse se trouve aujourd’hui ici. Tout le Sénégal, ses imams et chefs religieux en premier, ont tous montré leur désapprobation à Israël et ont apporté leur soutien indéfectible à la Palestine».
 
Thierno Bocoum, Député Rewmi – «On ne peut pas nous dire que les enfants tués chaque jour sont du Hamas»
«Nous sommes venus soutenir le peuple palestinien parce que ce qui se passe aujourd’hui contre la Palestine, n’est pas de la légitime défense. C’est un massacre contre un peuple. On ne peut pas nous dire que les enfants qui sont tués chaque jour sont membre du Hamas. Ce n’est plus une question de religion, mais c’est une question humanitaire et la communauté internationale doit prendre ses responsabilités».
 
Ibrahima Sène PIT – «Le peuple de Dakar et sa jeunesse est  derrière la Palestine»
«Nous sommes venus participer à la marche de protestation contre l’agression d’Israël et vu l’enthousiasme qui anime les marcheurs, on se rend compte que le peuple de Dakar et sa jeunesse est derrière la Palestine et c’est ça qui est réconfortant».
 
Maguette Thiam SEcretaire general du PIT – «On ne peut pas admettre que le soutien des grandes puissances à Israël soit utilisé pour tuer des innocents»
«Cette marche est un acte de plus pour dénoncer la tragédie qui se déroule à Gaza. Quand on va jusqu’à attaquer des écoles des Nations unis pour dire que les gens utilisent des enfants comme chairs à canon, c’est grave. On ne peut pas admettre que le soutien des grandes puissances à Israël, notamment sur le plan de l’armement soit utilisé pour tuer des innocents».
 
Cheikh Omar Sy, Député – «J’appelle l’État à rompre toute relation avec Israël…»
«Je suis venu apporter mon soutien au peuple Palestinien face au génocide perpétré sur lui par les Israéliens. Et je saisis l’occasion pour appeler l’État à rompre toute relation avec Israël pour montrer notre solidarité au peuple Palestinien».

Ousmane Demba KANE

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*