Marche de protestation contre l’exploitation du zircon : Les habitants de Niafrang se disent prêt à mourir pour empêcher la réalisation de ce projet

L’Etat du Sénégal utilise la terreur comme argument face aux pertinentes observations soulevées par les populations locales sur le Projet d’exploitation du Zircon dans le Niafrang en Casamance.

Ce projet d’exploitation du zircon connait une nouvelle tournure qui laisse apparaitre le sentiment haineux du gouvernement Sénégalais envers des populations déterminées à protéger l’équilibre éco systémique de leur localité. Et cette détermination est matérialisée ce dimanche par une marche des habitants de Niafrang.

Les habitants de Niafrang, village situé dans la localité de Kafountine, la commune de Dioulou viennent d’effectuer une marche pacifique pour marquer leur désapprobation contre l’exploitation du Zircon à Niafrang.

Ainsi, ils étaient une cinquantaine tous pratiquement des hommes jeunes et personnes âgées à emprunter la grande artère menant du rond-point Bella Ly jusqu’á la gouvernance de Ziguinchor. De là, ils ont été reçus par Guedj Diouf, le gouverneur de la région de Ziguinchor.

Et d’après le porte-parole du comité de lutte de l’exploitation de ce minerai,  Ousmane Sané « l’exploitation du zircon aura des conséquences néfastes sur l’écosystème mais aussi avec l’avancée de la mer cette « barrière naturelle » qui s’était érigée en bouclier entre les populations et la mer risquerait de disparaître ».

Ainsi ces marcheurs très déterminés se disent être prêts à « y laisser leur vie pour qu’un tel projet ne se réalise jamais dans cette localité ».

Il faut noter que le zircon est un silicate de zirconium, minéral extrêmement dur que l’on utilise pour la fabrication des bijoux. Ce minerai précieux dont la brillance mesure 2,2 comparée à celle du diamant estimée à 2,4 est également utilisé pour la fabrication des satellites et autres navettes spéciales.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*