«Marche du retour» à Gaza : deux Palestiniens morts sous les tirs israéliens

Deux Palestiniens sont tombés sous les balles israéliennes près de frontière séparant Gaza et Israël, le 20 avril, portant le nombre de morts à 35 depuis le début du rassemblement de la «grande marche du retour».

Le nombre de victimes continue de croître à l’occasion du rassemblement de la «grande marche du retour», rassemblement de protestation palestinien entamé le 30 mars, à Gaza. 35 Palestiniens ont été tués et des milliers de blessés sont à déplorer.

La marche prendra fin le 15 mai, à l’occasion de anniversaire de la Nakba (la catastrophe), considérée par les Gazaouis comme l’exode de masse de leur territoire durant l’établissement de l’Etat d’Israël. Israël quant à lui célèbre cet événement comme étant le jour de son indépendance.

«Marche du retour» à Gaza : deux Palestiniens morts sous les tirs israéliens (PHOTOS)© Mohammed Salem Source: Reuters
Manifestants courant lors de la Marche du retour le 20 avril.

Le 13 avril, un Palestinien avait trouvé la mort et 150 autres avaient été blessées, dont 63 par balles, selon le Croissant-Rouge palestinien.

«Marche du retour» à Gaza : deux Palestiniens morts sous les tirs israéliens (PHOTOS)© Ibraheem Abu Mustafa Source: Reuters
Un manifestant court durant des heurts avec les troupes israéliennes au cours du rassemblement de la Marche du retour.

L’ONG Médecins sans frontières a déclaré dans un communiqué le 19 avrilqu’elle avait soigné plus de blessés à Gaza dans les trois dernières semaines que durant toute l’année 2014, la dernière année de la guerre à Gaza. L’ONG a confirmé avoir fourni des soins post-opératoires à plus de 500 personnes blessées par balles.

«Marche du retour» à Gaza : deux Palestiniens morts sous les tirs israéliens (PHOTOS)© Mohammed Salem Source: Reuters
Manifestants courant lors de la Marche du retour le 20 avril.

L’organisation médicale a ajouté qu’elle s’apprêtait à devoir faire face à un prochain afflux de blessés le 20 avril. Aucune victime n’a été recensée parmi les Israéliens.

Selon le quotidien Haaretz, la défense israélienne aurait éparpillé des tracts par avion avant le rassemblement du 20 avril. Il avertissait les Palestiniens de s’écarter du mur et a réitéré des menaces de dommages ou de violences. «Vous participez à de graves perturbations. Hamas se sert de vous pour mener des attaques terroristes. L’armée israélienne est préparée à tout scénario. Restez loin de la barrière et n’essayez pas de l’endommager», pourrait-on lire sur ce document.

Le mouvement de protestation, baptisé «grande marche du retour», prévoit des rassemblements et campements durant six semaines à la frontière pour réclamer «le droit au retour» de quelque 700 000 Palestiniens chassés de leurs terres ou ayant fui lors de la guerre qui a suivi la création de l’Etat d’Israël, le 14 mai 1948.

Source

In the Spotlight

Sanctions US contre la Turquie: Erdogan contre-attaque

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Face aux sanctions américaines, le Président turc a ordonné de relever considérablement les droits de douane sur plusieurs catégories de produits américains, notamment les voitures, l’alcool et le tabac. En guise de riposte aux sanctions [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*