MARCHE THIAROYE Les marchands déguerpis des rails

Le préfet de Pikine a finalement déguerpi les commerçants et artisans établis sur les emprises des voies ferrées au marché Thiaroye. D es bulldozers ont démoli toutes les cantines qui sont presque à un mètre des rails de même que les étals.
marche_thiaroyegare
Le préfet Alioune Aidara Niang a indiqué avoir demandé aux occupants de quitter dés réception de la sommation adressée aux commerçants depuis le 19 novembre .Une sommation que ces derniers avaient accueilli avec beaucoup d’hostilité ,arguant l’absence de délai .

Ces derniers avaient même organisé un sit-in arborant des brassards rouges pour exiger un recasement . “Nous ne savons pas ou aller ,ils viennent avec des bulldozers enlever nos étals et cantines ,c’est injuste », déplore un commerçant, larmes aux yeux .Une dame de renchérir : « On vend le matin sur les rails pour nourrir nos familles ,ou allons nous trouver de quoi manger demain ? » Et de reconnaitre le danger : « nous savons que c’est dangereux d’être à coté des rails mais nous n’avons pas le choix », a laissé entendre ce groupe femmes qui ramassaient les feuilles de zinc , bois et autres bagages après le passage des bulldozers.

« Nous avons démarré les démolition depuis la Route de Boun pour atteindre le passage à niveau de Thiaroye, soit une distance de 4 km », a d’emblée renseigné le préfet qui ajoute : « les populations riveraines qui sont propriétaires de maisons riveraines qui sont sauvagement agressées sont satisfaites ,cette zone est devenue zone de non droit a cause de ces populations depuis 40 ans .une zone d grand banditisme même si des activités économiques y sont menées », déplore ce dernier. «Ils ont dit qu’un site existe ,nous allons voir avec le maire et les services compétents si le site appartient a l’Etat ,après nous mènerons ensemble les négociations pour l’avoir », a conclu le préfet .

L’opération de déguerpissement qui en est à sa 2é phase a noté la présence des forces de l’ordre et des volontaires de la mairie .

In the Spotlight

Tamkharite : le « Tong- tong », une alternative à la dèche

by Babacar Diop in SOCIETE / FAITS DIVERS 0

150SHARESShareTweet A quelques heures de la Tamkharite, fête musulmane célébrant le dixième jour du nouvel an musulman, la vente de bœufs marche à merveille. C’est le constat fait au niveau du foirail des gros ruminants [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*