Marchés de gré à gré : Abdoulaye Daouda Diallo champion à 17 milliards en entente directe

Le  troisième trimestre a été marqué par une hausse des marchés passés par entente directe qui ont atteint les 17 milliards. En parcourant le rapport trimestriel de la Direction centrale des marchés publics (DCMP), on se rend compte que c’est le ministère de l’intérieur qui est à l’origine de cette croissance exponentielle des marchés passés par entente directe. L’ancien ministre Abdoulaye Daouda Diallo a été champion en matière de passation de marchés par entente directe durant le trimestre en question.

Pratiquement, selon l’As, tous les marchés concernant les élections législatives ont été passés par entente directe. Une exception qui devient la réglé au ministère de l’Intérieur dirigé à l’époque par Abdoulaye Daouda Diallo.

Par exemple les marchés de fournitures de bulletins de vote et documents de propagande sont attribués respectivement aux sociétés Carbone Quatorze, l’imprimerie du Midi et de l’Occident Africain (Imoa), la générale d’imprimerie, Imprimerie du Centre, Imprimerie Salam, Imprimerie Papeterie et Service pour des montants respectifs de 281,090 millions, 281,090 millions, 140,545 millions, 281,090 millions, 245,862 millions et 1,124 milliards.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*