Maroc : Un sénégalais accusé de la mort de 150 migrants

Un ressortissant sénégalais vivant au Maroc et dont le nom n’a pas été révélé, a été reconnu comme le cerveau d’un réseau qui faisait passer de manière clandestine des centaines de migrants du continent africain vers les îles Canaries. La mort de plus de 150 personnes lui est ainsi attribuée après son arrestation faite par les policiers espagnols.

A en croire « Libération », c’est suite à un mandat d’arrêt international lancé par juge d’instruction espagnol que le mis en cause a été alpagué sur fond d’enquêtes minutieusement menées ainsi que 30 autres personnes.

Le sénégalais faisait jouer ses relations au niveau administratif et policier pour « contrôler de manière quasiment exclusive » ce trafic de migrants.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*