Massacres en Birmanie : Dakar soutient les Rohingyas et lance l’alerte

Les massacres subis par une majorité de musulmans en Birmanie, les Rohingyas, continuent de faire du bruit à travers le monde. Le Sénégal, pays à majorité musulmane, s’est aussi impliqué dans ce qui apparaît comme une volonté d’extermination d’une race.

Ce vendredi, la communauté musulmane du Sénégal a initié une marche pour s’indigner contre la persécution des musulmans Rohingyas de la Birmanie. Presque toute les familles religieuses ont été représentées. La société civile aussi n’était pas en reste.

Commençant la marche à la Grande Mosquée de Dakar, ils ont longé les allées centenaires pour camper à la Place de la Nation. Imam Makhtar Guéye de Jammra, Cheikh Alassane Séné, Karim Khoumkhak, ainsi que des représentants de toutes les familles religieuses du Sénégal se sont rencontrés pour dénoncer la persécution des Rohingyas en Birmanie.

Ensemble, ils condamnent cette sanglante précaution aux allures éthiques; dénoncent le silence coupable de la communauté internationale; exigent la traduction devant la Cpi, du moine fasciste et raciste Ashin Wirathu ; et déchéance d’Aung San Su Kyi de son Prix Nobel de la paix.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*