Massalikoul Djinane : Assane Diouf a échappé belle à la furie d’un individu

Me Baba Diop avait raison de dire que c’était dans l’intérêt d’Assane Diouf d’être entre les mains de la police. Libre de ses mouvements, sa sécurité reste menacée. Selon les Echos, samedi, après la prière de la Tabaski à la mosquée Massalikoul Djinane, un individu s’est rué vers lui alors qu’il discutait avec Abdoulaye Wade.

N’eut été l’intervention des forces de l’ordre, il aurait peut-être vécu un sale quart d’heure. Assane Diouf devrait-il bénéficier d’une protection policière pour prévenir les menaces potentielles contre son intégrité physique ? L’État pourrait-il être considéré comme responsable de tout ce qui pourrait lui arriver dans la rue ? Dans tous les cas, il s’est fait beaucoup d’ennemis.

Assane Diouf s’est distingué sur Facebook par ses insultes contre le Président Macky Sall et ses proches, notamment. Immigré aux Etats-Unis depuis près de 20 ans, il a été expulsé pour séjour illégal. À son arrivée à l’aéroport de Dakar, il a été cueilli par la Dic et placé en garde à vue. Il sera libéré 48 heures plus tard. Depuis, il s’offre des bains de foule à travers Dakar.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*