Massalikoul Djinane : L’imam exhorte les fidèles à pérenniser les habitudes du Ramadan

Au cours de son sermon, son unique référence a été le Saint Coran et la Sunna du Prophète Mohamed (Psl). L’imam Serigne Moustapha Abdou Khadre, derrière qui  l’assistance de Massalikoul Djinane s’est alignée hier, a prononcé un sermon en arabe et en langue nationale wolof.

Dans ses prêches d’après-prière de l’Aïd El Fitr (Korité), l’imam a fait allusion aux comportements des musulmans, durant le mois de Raman­dan, par opposition à leurs habitudes en temps normal. «L’épreuve nous a permis de savoir subir la faim et la soif, donc la souffrance», rappelle le fils du 4e khalife de Bamba.

«Dès lors, il faudra plus penser aux plus démunies», invite l’imam. Qui a invité les musulmans à «pérenniser les bonnes conduites» acquises durant le mois béni de Ramadan. Tout en appelant au respect des préceptes de l’Islam, «une religion de solidarité et de tolérance».

A son avis, les musulmans doivent davantage ancrer les «habitudes adoptées durant le Ramadan» dans leur vie. «Il faut faire preuve d’abstinence et de solidarité à tout moment», recommande l’aîné de Serigne Bass Abdoul Khadre.

«Un bon musulman doit faire preuve d’endurance dans le chemin de la foi en Dieu», exhorte encore l’imam, qui est aussi revenu sur les qualités d’un bon musulman.

Les préceptes et recommandations du Saint Coran se sont aussi invités dans le prêche de l’imam de Massalikoul Djinane. A l’en croire, pour construire une société sur des bases solides, il faut respecter les préceptes et recommandations de l’Islam.

S. M. Abdoul Khadre a rappelé que «dans la vie sur terre, il y a des interdits à éviter et les recommandations de l’Islam». Par conséquent, l’imam a demandé aux fidèles de s’éloigner des interdits et autres péchés. 

Auparavant, Serigne Moustapha Abdou Khadre Mbacké a rapporté le message du khalife général des mourides, invitant les fidèles à plus de respect vis-à-vis d’autrui.

Dans le sillage de la célébration de la Korité, période de dévotion envers Dieu, l’imam a prié afin que tous les vœux des musulmans formulés soient exaucés par Dieu. Serigne Moustapha Abdou Khadre Mbacké a prié pour la concorde et la paix des cœurs dans notre pays. C’était en présence d’une délégation gouvernementale, dirigée par le Premier ministre, mais également de l’ancien président de la République, Me Abdoulaye Wade. 

  • Écrit par  Cheikh Bamba DIAGNE

cbdiagne@lequotidien.sn

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*