MATCH AMICAL: BURKINA FASO-SENEGAL (18H GMT) Un test avant septembre

foot_lions_ouagaLes «Etalons» du Burkina Faso, finalistes de la derrière CAN affrontent les «Lions» du Sénégal, cet après midi au stade du 4 août de Ouagadougou. Un match amical préparatoire des éliminatoires de la CAN 2015, dont la première journée des phases de poules est prévue entre les 5, 6 et 7 septembre prochains.

Après Saint-Leu-La-Fôret (banlieue parisienne) le 5 mars dernier, où les «Lions» ont été tenus en échec par les «Aigles» du Mali (1-1), les poulains d’Alain Giresse vont affronter cet après midi, au stade du 4 août de Ouagadougou, les «Etalons» du Burkina Faso.
Une rencontre amicale devant permettre aux deux sélections de peaufiner leur stratégie en perspective des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2015, dont la première journée va se disputer les 5, 6 et 7 septembre prochains.
Rappelons que le Burkina Faso est logé dans le groupe C en compagnie du Gabon, de l’Angola et un quatrième adversaire connu après la phase préliminaire.
Quant au Sénégal, il partage le groupe G avec l’Egypte, le Tunisie plus le vainqueur entre le Burundi, le Botswana, la République centrafricaine et la Guinée-Bissau.
Mais au-delà du caractère amical ou de sparring-partner dont les deux formations peuvent se servir mutuellement, le duel entre le Burkina Faso et le Sénégal garde toujours son qualificatif de derby sous-régional.
On se souvient encore de cette farouche opposition dont Moumouni Dagano et sa bande avaient fait montre face aux «Lions», à Bizerte lors de la CAN 2004 en Tunisie. Les «Etalons» avaient contraint le Sénégal à un match nul (0-0) avant de sombrer devant le Mali (3-1) et le Kenya (3-0).
Les observateurs, sur un ton ironique avaient déclaré alors que le «Burkina était venu jouer une finale contre le Sénégal».
Depuis, beaucoup d’eau à couler sous les ponts. Fini l’époque où le Sénégal pouvait se permettre d’aligner une sélection bis face à un tel adversaire, comme ce fut le cas en 2002 pour prendre un raclée (4-2) au stade Léopold Sédar Senghor.
Aujourd’hui, l’équipe du pays des hommes intègres, s’est bonifiée. Mieux, il a supplanté le Sénégal au niveau du classement mensuel de la Fifa. Le Burkina Faso est classé 11ème équipe africaine. Soit la 61ème au niveau mondial, devant le Sénégal (13ème en Afrique, 63ème mondial).
Mieux encore ! Alors que les «Lions» perdent de plus en plus de terrain dans les phases finales de la CAN (éliminés au 1er tour en 2012, absent en 2013), le Burkina Faso lui, s’offre le luxe de bousculer la hiérarchie. Les hommes de Paul Put (sélectionneur des Etalons) étaient finalistes de la dernière édition. En éliminatoires du Mondial 2014, ils gardent un mauvais souvenir de l’arbitre Badara Diatta, face à Tunisie, qui les aurait privés du visa pour le Brésil.
L’arbitre international sénégalais avait été accusé de «complicité de vol», pour avoir «refusé le but de Charles Kaboré» et «écourté le temps additionnel qui n’est pas allé à son terme».

Abdoulaye THIAM

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*