Mauritanie: le pouvoir exclut l’invitation d’observateurs internationaux aux élections

L’Union pour la République (UPR, au pouvoir) en Mauritanie a exclu, dimanche, l’invitation d’observateurs internationaux aux prochaines élections.

Cette position a été exprimée dans un tweet posté dimanche par le président de l’UPR, Sidi Mohamed Ould Maham.

Des élections municipales et législatives sont prévues en Mauritanie dans le courant de l’année 2018 et une élection présidentielle y sera organisée l’année suivante. Le Forum national pour la démocratie et l’unité (FNDU) qui regroupe la plupart des partis de l’opposition mauritanienne avait réclamé la présence d’observateurs européens àces élections, promettant de participer à celles-ci.

Mais pour Ould Maham, la position du président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz est restée on ne peut plus claire sur cette question. « La Mauritanie n’invitera pas d’observateurs internationaux parce qu’elle a pleine confiance dans son système électoral », a-t-il indiqué.

Le chef de l’UPR a expliqué que si des observateurs viennent de leur propre initiative ou sur invitation d’une autre partie, ils ne seront pas empêchés de faire leur travail. Il a toutefois précisé que l’argent du peuple ne sera pas dépensé pour leur séjour dans le pays « car, leur venue n’est pas nécessaire ».

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*