Mauritanie Un détenu mauritanien de Guantanamo transféré dans son pays

Ahmed Ould Abdel Aziz Détenu de la prison militaire américaine de Guantanamo
Ahmed Ould Abdel Aziz Détenu de la prison militaire américaine de Guantanamo

Détenu de la prison militaire américaine de Guantanamo, selon les informations communiquées par le Pentagone, Ahmed Ould Abdel Aziz, a été transféré jeudi en Mauritanie, son pays d’origine.

‘‘Les États-Unis se sont coordonnés avec le gouvernement mauritanien pour s’assurer que ce transfère ait lieu conformément aux mesures de sécurité et de respect de la dignité humaine’’, c’est ce qu’a rapporté un communiqué du Pentagone. Son transfert permet de compter actuellement 113 prisonniers dans cette célèbre prison peuplée de terroristes.

Pour mieux connaitre ce prisonnier d’origine mauritanienne, les révélations de Wikilieaks se veulent plus expressives. 
Né un 24 février 1970, Ahmed Ould Abdel Azizqui a fait ses études d’économie et de littérature à l’université de Nouakchott entre 1992 et 1994 avant de se lancer dans la vente de voiture, avec des séjours dans plusieurs pays européens pour faire fructifier les affaires de sa famille. Il fut aussi membre d’une cellule mauritanienne d’Al Qaïda. Ahmed Ould Abdel Aziz a rejoint l’Afghanistan en 1999.

Aussi, il a été membre du Groupe islamique combattant en Libye, qui avait par le passé combattu la Jamahiriya arabe libyenne du colonel Mouammar Kadhafi. Selon les indications du département d’État américain, Ahmed Ould Abdel Aziz était allé en soutien aux Talibans en Afghanistan qui combattent alors l’Alliance du Nord.

Considéré comme une haute valeur potentielle sur le plan du renseignement, l’homme arrêté le 25 juin 2002 en compagnie de sa femme par les services secrets pakistanais (ISI) lors de l’assaut contre une maison soupçonnée d’abriter des combattants d’Al-Qaïda, est un fin connaisseur des rouages du groupe de Ben Laden qu’il aurait d’ailleurs rencontré à au moins trois reprises.

Depuis lors, il a été d’abord détenu à la prison de Bagram en Afghanistan avant d’être transféré à Guantanamo, à partir du 28 octobre 2002, pour y subir des interrogatoires sur ses relations. Il a de tout temps nié son implication dans des attentats terroristes et a refusé depuis 2005 de répondre aux interrogatoires.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*