Mauvaise nouvelle pour la diva Coumba Gawlo Seck : Elle a été victime d’un cambriolage

Décidément, Octobre n’a pas été un long fleuve tranquille pour la très talentueuse artiste Coumba Gawlo Seck.

En effet, quelques semaines après avoir perdu son père (Laye Bamba rappelé à Dieu, le 08 octobre dernier) qu’elle pleure aujourd’hui plus qu’hier, voilà que la musicienne de renom fait face à un autre croche-pied du destin. En étant victime d’un cambriolage.

Selon des sources de Actusen.com, c’est de retour d’un voyage sur Abidjan, où elle était partie prendre part à la Conférence des Premières Dames d’Afrique de l’Ouest et du Sahel sur la lutte contre les violences faites aux enfants et l’autonomisation des femmes, que Coumba Gawlo Seck s’est rendue compte que son domicile situé à Diamalaye a été cambriolé. 

Sur place, le(s) malfrat(s) défonce(ent) les portes de sa chambre et de son armoire puis fait ou font main basse sur sa boîte de bijoux en or. Dont la valeur financière reste, jusqu’ici, entourée d’un grand mystère. Ou, du moins, pour Actusen.com.

Joint par téléphone par Actusen.com, le Service de presse de l’artiste se la joue franc et transparent : «les faits sont avérés. Et ils ont eu lieu lors d’une Conférence des 1ères dames de l’Afrique de l’Ouest et du Sahel», dit-il.

Pour autant, renchérit le Service de communication, Coumba Gawlo Seck est plus préoccupée à faire le deuil de son regretté père plutôt qu’à spéculer sur ce vol. Au début, elle avait pensé porter plainte contre X. Mais finalement, sa famille l’en a dissuadée».

Ndèye Aminata DIAHAM

In the Spotlight

Des formations « Interdites aux blancs » dans le 93

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Un stage anti raciste interdit aux blancs, il faut oser aller aussi loin dans l’oxymore. Les blancs n’auraient ni la bonne couleur ni la bonne religion. AU CROISEMENT DES OPPRESSIONS Où en est-on de l’antiracisme [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*