Me Demba Ciré Bathily : «le combat contre Khalifa Sall a pris une autre dimension qui est celle médiatique»

Demba Cire Bathily, one of the lawyers of Karim Wade, the son of Senegal's former President, talks on April 17, 2013 during a press conference in Dakar. Wade will discover on April 17 whether he is to be charged following his arrest by detectives investigating his vast fortune valued at more than $1 billion. Karim Wade, who held a number of cabinet posts during his father's presidency, is being held in a Dakar police station in the latest twist in an ongoing legal battle with the current regime over alleged illicit gains from his time in office. AFP PHOTO / SEYLLOU (Photo credit should read SEYLLOU/AFP/Getty Images)

A l’image des autres avocats, Me Demba Ciré Bathily a aussi commenté la décision prise par le Président de la République portant la révocation de Khalifa Sall de ses fonctions de maire à la ville de Dakar.
«Ce décret est illégal parce qu’il a été pris alors que la procédure n’est pas encore terminée. Le pourvoi en cassation est suspensif de la décision de la Cour d’Appel. La révocation ne peut se faire que si la décision est définitive, c’est-à-dire si la Cour de Cassation confirme la décision de la Cour d’Appel», a constaté la robe noire.
Me Demba Ciré Bathily soutient également que le combat contre Khalifa Sall a pris une autre dimension qui est celle médiatique parce que ajoute-t-il, il y a un document intitulé «éléments de communications» qui est lu sur tous les plateaux de télévision pour justifier le bien fondé du décret de révocation pris par le président de la République, Macky Sall contre le maire de Dakar, Khalifa Sall.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*