Me El Hadji Diouf ” Mon client Assane Diouf, n’est pas en liberté provisoire mais totalement libre “

Suite à la déclaration du ministre de la Justice, Sidiki Kaba sur l’affaire Assane Diouf, estimant que ce dernier ne bénéficie pas d’une liberté définitive. Sur les ondes de la radio Sud Fm, Me El Hadji Diouf a indiqué que son client Assane Diouf, n’est pas en liberté provisoire mais totalement libre.

« C’est faux, mon client Assane Diouf n’est pas en liberté provisoire, mais totalement libre. Parce que comme vous le savez pertinemment, c’est quand on présente quelqu’un devant un procureur ou un juge d’instruction qu’il peut obtenir la liberté provisoire », a indiqué d’emblée Me El Hadji Diouf

Ensuite, de l’avis de la robe noire, « le procureur peut octroyer la liberté provisoire à quelqu’un qui est poursuivi, et en ce moment-là il peut fixer la date de l’audience comme il peut l’envoyer en prison en décernant un mandat de dépôt».

Le paradoxe noté par Me El Hadji Diouf dans cette sortie du ministre de la justice, est que comment une personne qui n’a jamais été en prison et qui n’a jamais rencontré le procureur ou à défaut un juge, peut-elle bénéficier d’une liberté provisoire. Pour Me Diouf, c’est une contre vérité, du non-sens.

«Le procureur n’a même pas reçu Assane Diouf, il ne l’a jamais vu, on ne l’a jamais inculpé. Le juge d’instruction aussi peut accorder la liberté provisoire, comme dans le cas de Bamba Fall, celui de Khalifa Sall et ça, se sont les juges qui s’appuient sur la liberté provisoire », poursuit Me El Hadji Diouf.

Toujours dans le même registre « l’avocat du peuple », renchérit : « Assane Diouf n’est même pas présenté au procureur avec des charges pour être inculpé, placé sous mandat de dépôt, ou mis en liberté provisoire, ou envoyé devant un juge d’instruction ».

Pour Me El Hadji Diouf, il s’agit dans ce cas de figure d’un abandon de poursuites et non une mise en liberté provisoire, donc Assane Diouf est libre tout court.

« On a abandonné les charges, les poursuites, il est libre de tout mouvement, il n’est pas en liberté provisoire, il est en liberté totale. Le ministre ne dit pas la vérité, quand il soutient que Assane est en liberté provisoire, c’est faux parce que simplement la Dic ne peut pas octroyer une liberté provisoire, les policiers et les gendarmes enquêteurs ne peuvent non plus octroyer une liberté provisoire à quelqu’un qui est poursuivi, seuls le procureur et le juge d’instruction peuvent le faire. Alors mon client est libre comme l’air, comme vous et moi », a conclu Me El Hadji Diouf.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*