Me El Hadji Diouf sur l’affaire Khalifa Sall : “c’est la mort de la Démocratie au Sénégal”

«J’ai honte pour la Justice de mon pays», dit Me El Hadi Diouf.

Revoilà le patron du Parti des travailleurs et du peuple (Ptp). Depuis sa défaite au Législatives du 30 juillet dernier, l’ancien député est resté un peu aphone dans son coin. Ce samedi, lors d’un rassemblement tenu au Boulevard De Gaulle et organisé par des proches au Maire de Dakar pour dire «Non» à la levée de son immunité parlementaire comme le veut le Procureur de la République et «Oui» à sa libération, l’avocat n’a pas été tendre avec la Justice de son pays.

«Khalifa Sall doit sortir de prison. J’ai honte d’être Sénégalais. Même les étudiants en Droit peuvent nous expliquer ce que la Constitution dit sur les droits d’un député», a-t-il martelé.

Pour lui, que ceux qui bégayent encore de ce qui se passe au Sénégal sachent qu’il n’y a pas «d’agonie», mais «c’est plutôt la mort de la Démocratie au Sénégal».

En effet, de l’avis de Me El Hadji Diouf, tous ceux qui sont derrière la détention de l’édile de la Capitale à qui il exige sa libération, «doivent être emprisonnés».

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*