MEDIAS – Le journaliste Cheikh Diaby démis de ses fonctions : Sada Kane, nouveau rédacteur en chef de la 2stv

Sada-kane-7Le journaliste et animateur culturel, Sada Kane, est nommé nouveau rédacteur en chef de la 2stv en remplacement de Cheikh Diaby. Ce dernier, informe-t-on, a eu un «sérieux différend» avec l’administration de la chaîne de télévision.

C’est désormais officiel, le journaliste Cheikh Diaby n’est plus le rédacteur en chef de la 2stv. Plusieurs sources ont confirmé qu’il est en bisbilles avec la télévision de El Hadj Ndiaye. Mais pour quelles raisons ?

Si certains affirment que l’ex-présentateur de la 2stv a été viré par son employeur après une mésentente, d’autres indiquent que c’est le journaliste lui-même qui aurait démissionné de son poste. Pour l‘histoire, rapporte-t-on, Cheikh Diaby a eu un sérieux différend avec Aïssatou Anthia Touré, présentatrice vedette du 20h.

« Parce que Aïssatou Anthia Touré ne s’entendait plus avec Cheikh Diaby, elle a été retirée de la présentation du journal de 20h sans motif valable», confie-t-on dans les couloirs de la télévision. Seulement, cette décision unilatérale et sans consultation de l’ex-rédacteur en chef, Cheikh Diaby, n’a pas été du goût du couple Ndiaye.

D’après nos sources, «El Hadj Ndiaye, en constatant que Aïssa­tou Anthia Touré ne présentait plus le 20 h, a interpellé Cheikh Diaby qui lui aurait répondu qu’il est le rédacteur en chef et donc qu’il travaille avec celui ou celle avec qui il se sent en mesure de travailler». Une ré­pon­se qui, apprend-on, n’a pas plu à l’administration, qui l’aurait démis de ses fonctions.

D’autres sources «bien informées» à la 2stv soutiennent toutefois, qu’après cet incident, c’est «Cheikh Diaby lui-même qui a déposé sa démission, parce que le boss après l’avoir démis de ses fonctions de rédacteur en chef, lui a intimé l’ordre de remettre sa collègue à la présentation du journal de 20h».

Et, nos interlocuteurs de préciser que cette décision de El Ndiaye n’a pas plu à Cheikh Diaby, qui aurait déposé une lettre de démission, avant de revenir au bout de quelques jours pour trouver un terrain d’entente avec son boss et plaider par la même occasion, son retour à son poste.

La sanction

Ce retour de Cheikh Diaby, martèle-t-on, n’a pas été rejeté par l’administration. Seulement, «El Hadj Ndiaye n’a pas voulu le remettre au poste de rédacteur en chef. L’admi­nistration lui a donc demandé de rester un simple journaliste-reporter au sein de la 2stv». L’ancien présentateur de Canal Info acceptera-t-il de rester malgré cette sanction ?

Cheikh Diaby n’a pas souhaité réagir malgré nos appels. A en croire ses détracteurs, «Cheikh Diaby était comme un terroriste à 2stv. Il dictait sa loi et était tout puissant ». C’est pourquoi, commente-t-on dans les couloirs de la télévision, «cette décision de El Hadj Ndiaye lui permettra de redescendre sur terre».

Il faut préciser qu’à la suite de cette sanction de Cheikh Diaby, son aîné Sada Kane, ancien pensionnaire de la Rts, a été promu rédacteur en chef de la 2stv. Celui-ci n’est pas en terrain inconnu. Retraité de la Rts, il anime depuis quelques années les émissions culturels impressions et entretien sur la chaîne de El Hadj Ndiaye. En même temps conseiller auprès de l’administration, M. Kane faisait aussi office de correcteur des papiers des journalistes. Avec ses nouvelles fonctions, assurera-t-il la présentation du journal comme le faisait Cheikh Diaby ?

Se limitera-t-il à la présentation de ses émissions ? Qu’apportera-t-il de nouveau au sein de l’équipe rédactionnelle ? Toutes nos tentatives hier pour joindre Sada Kane sont restées vaines. Malgré les nombreux appels, le message envoyé sur son téléphone, il n’a pas réagi. Ce fut aussi le cas du journaliste Cheikh Diaby. Malgré l’insistance des coups de fil et les messages laissés sur son répondeur, il a choisi de s’emmurer dans le silence.

Écrit par Nafissatou DIEYE

Stagiaire

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*