Menace de la stabilité de la majorité parlementaire, l’autre inquiétude de Macky Sall

MACKY SALL SUR LA TRAQUE DES BIENS MAL ACQUISNon seulement les élections locales du 29 juin dernier ont compromis l’entente de Benno bokk yaakaar , mais elles menacent la stabilité de la majorité parlementaire suffisant pour susciter des inquiétudes chez le chef de l’Etat.

Macky Sall n’est pas tranquille. Le sommeil du chef de l’Etat n’est pas troublé par la gestion des affaires de l’Etat, mais plutôt par l’instabilité qui menace la majorité parlementaire.

Une majorité très fragile à cause de la non maîtrise des états d’âme de ses alliés de Benno bokk yaakaar (BBY). Ce sentiment de méfiance et de doute est renforcé par la nouvelle donne politique imposé par les élections locales du 29 juin 2014 et ses résultats. Lesquelles élections ont mis à nu la fragilité de BBY et la primauté des intérêts des partis sur ceux de l’alliance présidentielle. L’ire suscitée de part et d’autre dans les différents conseils municipaux et départementaux, selon des informations remontées au Palais de la République et confirmées sur bien des points par des rapports des services de renseignements généraux, peut-être transposée au sein de l’Assemblée nationale par les états-majors des partis ou coalitions de partis représentés à l’Hémicycle. Cela, en guise de représailles aux prétendues frustrations ou trahisons essuyées lors des Locales. C’est là où se trouve la principale préoccupation de Macky Sall. Un sentiment largement partagé par les plus grands conseillers de son parti.

 

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*