Menaces de Macky SALL : Amadou BA et le syndrome Mimi TOURE

Menaces de Macky SALL : Amadou BA et le syndrome Mimi TOURE

Le président SALL est encore dans la menace.

Rencontrant les investis de la coalition Bennoo Bokk Yaakaar de Dakar, ce dimanche, il a brandi le sabre, menaçant d’étêter  ses ministres engagés dans la bataille de Dakar aux prochaines législatives, s’ils ne parvenaient pas à vaincre « quelqu’un qui n’est pas libre de ses mouvements». S’adressant principalement à Amadou BA et à Abdoulaye DIOUF SARR, Macky aurait lancé : «Vous gagnez Dakar, sinon on change d’équipe !».

Une mise en garde qui ressemble à bien des égards à celle qui avait précédé les élections locales de juin 2014.  Comme une potion magique destinée à doper ses partisans, le leader de l’APR avait dit et répété que le ministre ou DG qui perdrait sa localité allait être défénestré. Et, au lendemain desdites élections, sanctionnées par la défaite de plusieurs de ses partisans dans de nombreuses et importantes communes du pays (Dakar, Thiès, Diourbel, Mbacké, Ziguinchor…),  Macky SALL  ne s’était pas gêné à mettre sa menace à  exécution. Seulement, en dehors de certains DG qui ont, depuis, perdu tout poste de responsabilité, tous les autres ministres ont été recyclés. En effet, Aminata TOURE, Mor NGOM,  Anta Sarr DIACKO, Benoît SAMBOU, Abdou Aziz MBAYE, Thierno Alassane SALL, limogés de leur poste de ministre ont été recasés au palais de la République, dont les bureaux semblent illimités. Le 1er août 2014, c’est-à-dire quelques jours seulement après leur défenestration, ils ont tous été nommés ministre-conseiller personnel du président de la République ou quelque chose du genre. Le dernier nommé avait même retrouvé son poste de ministre à portefeuille.

Amadou BA et le cadeau empoisonné 

En mettant en garde ses partisans contre tout échec à Dakar, Macky SALL s’adresse à Amadou BA plus qu’à quiconque. Abdoulaye DIOUF SARR qui a gagné ses galons de ministre pour avoir remporté la mairie de Ngor en 2014 est certes cité mais n’est guère visé. Celui que Macky SALL a dans son collimateur n’est personne d’autre que son ministre de l’Economie. L’ancien DG des Impôts et des Domaines, parachuté aux Parcelles assainies, comme Mimi TOURE l’a été à Grand-Yoff,  risque de se briser plus qu’une cote à l’issue de ces législatives. Son investiture à Dakar, faite au détriment de nombreux autres ténors de l’APR et de Benno Bokk Yaakaar, loin d’une marque de confiance, est plutôt un cadeau empoisonné qu’il faut recevoir pour s’en rendre compte.

Mame Birame WATHIE

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*