MEURTRE DE CHEIKH MALEYNI SANE- Matons et codétenus face au Procureur ce matin

Les deux gardes pénitentiaires et les trois codétenus impliqués dans le meurtre Cheikh Maleyni Sané seront présentés au procureur aujourd’hui.maleye sane

Après avoir fait l’objet d’un second retour de parquet ce mardi, les deux gardes pénitentiaires du Mac de Rebeuss impliqués dans la mort de Cheikh Maleyni Sané feront face au procureur aujourd’hui. Ils devront prendre leur mal en patience, pour être fixés sur leur sort, et pour cause. Ces deux matons, à savoir Thomas Faye et Mor Diamé ne sont pas seuls à s’être retrouvés dans ce pétrin qui fait les choux gras de la presse depuis quelques semaines.

Car trois codétenus, notamment, Pape Diokhané et Ndiouga Cissé et Boubacar Bangoura sont soupçonnés d’avoir torturé à mort dans sa propre cellule Maleyni Sané. En effet, faudrait-il le rappeler, la mort de Maleyni Sané a été entretenue par un flou total, suite à deux rapports d’autopsie distincts de deux médecins d’hôpitaux différents. Mais les soupçons de tortures, qui ont longtemps garni l’affaire Cheikh Mawlany Sané, ont pris l’apparence de l’évidence, après que l’enquête ouverte par la Chancellerie a identifié les incriminés comme les présumés tortionnaires.

Ces arrestations confirment le Certificat de genre de mort qui établit qu’il est décédé à la suite d’une asphyxie mécanique par strangulation dans un contrôle de coups et blessures par objet contondant. En rogne, sa famille a toujours soutenu qu’il «a été brutalisé, violenté et torturé». Les organismes de défense des droits de l’Homme ont invité la justice à prendre ses responsabilités et à poursuivre ‘certains médecins, pour faux et usage de faux et tentative d’obstruction à la manifestation de la vérité. Pape Diokhané, l’un des détenus, est dans les liens de la détention depuis 2009 pour vol aggravé et association de malfaiteurs et fait office en même temps de chef de chambre qu’il partage avec 237 autres détenus dont Boubacar Bangoura accusé pour les faits de viol collectif aux Parcelles Assainies sur une caporale de l’armée nationale. Le dernier, et pas des moindres, Ngouda Cissé, est inculpé de meurtre perpétré en 2008.

In the Spotlight

Départ de ZUMA ! Par Ibrahima Sene Pit

by James Dillinger in A LA UNE 0

Départ de ZUMA ! Le Vice Président de la République SUD Africaine, devenu récemment Président de l’ANC, parti majoritaire à l’Assemblée nationale, est devenu le remplaçant du Président ZUMA déchu! Paradoxalement, il ne s’est trouvé [...]