Modification de l’article 78 du Code électoral : trop tard, selon Ousmane SONKO

Modification de l’article 78 du Code électoral : trop tard, selon Ousmane SONKO

L’idée d’une  modification de l’article 78 du Code électoral qui oblige l’électeur à prendre tous les bulletins des candidats au moment du vote est de plus en plus agitée.

Mais, pour Ousmane SONKO qui rappelle, dans les colonnes de Sud Quotidien, la disposition de la CEDEAO qui interdit des changements dans la loi électorale à moins de six (6) mois de la tenue d’élection, il n’en est pas question.

Car, selon la tête de liste nationale de Pencum nawlé de la coalition Ndawi askan wi/Alternative du peuple, le consensus qui aurait pu sous-tendre cette modification, les tenants du pouvoir l’ont foulé du pied depuis le début du processus.

«Macky SALL n’a jamais voulu impliquer les différents acteurs concernés dans le processus électoral. On nous parle d’un consensus alors que le Gouvernement de Macky SALL a refusé toute discussion sur le fichier électoral. Il a lancé seul le processus de fabrication de ses cartes d’identité biométriques, son fichier électoral.

Il a refusé qu’on puisse mettre même en place un comité de suivi. Jusqu’à présent, le processus électoral se déroule de façon unilatérale», a soutenu Ousmane SONKO qui a présenté ce jeudi sa coalition pour les législatives à venir.

No Picture
In the Spotlight

«Vivre riche» en Côte d’Ivoire -Médiapart

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Par Tënk & Mediapart « Rolex le Portugais » et ses amis ne sont pas des enfants de chœur : à Abidjan, ils vivent d’arnaques aux Européens et le justifient par « un retour de la dette coloniale ». Mais [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*