Mohammed VI adresse un message de condoléances à Bouteflika

Le roi du Maroc Mohammed VI a adressé ce mercredi 30 janvier un message de condoléances et de compassion au Président Abdelaziz Bouteflika, suite au décès du président du Conseil constitutionnel algérien.

Suite au décès le lundi 28 janvier de Mourad Medelci, le président du Conseil constitutionnel algérien, le roi Mohammed VI a adressé, ce mercredi 30 janvier, un message de condoléances et de compassion au Président Abdelaziz Bouteflika, selon l’agence Maghreb Arabe Presse (MAP). Ce message, comme ceux échangés entre les deux chefs d’État dans diverses occasions, intervient dans un contexte de relations bilatérales marquées par des tensions, en raison notamment du dossier du Sahara occidental.

En adressant son message au Président Bouteflika et, à travers lui, à la famille du défunt et au peuple algérien frère, le roi Mohammed VI a exprimé «ses vives condoléances et ses sincères sentiments de compassion suite au décès de l’un des fils fidèles de l’Algérie et l’un des hommes d’État chevronnés», selon la MAP.

Le décès à 76 ans de M.Medelci, en poste depuis septembre 2013, intervient à moins de trois mois de l’élection présidentielle du 18 avril, dont il était censé valider les candidatures et annoncer les résultats définitifs. De juin 2007 à sa nomination à la tête du Conseil constitutionnel six ans plus tard, Mourad Medelci avait occupé le poste de ministre des Affaires étrangères.

«L’Algérie et le Maroc n’ont pas besoin de médiateurs pour résoudre leurs problèmes bilatéraux», a déclaré Nasser Bourita, le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération internationale. Mercredi 23 janvier, il s’est exprimé lors de son passage dans l’émission Bila Houdoud de la chaine qatarie Al Jazeera, dans laquelle il affirme qu’il n’y aura pas d’Union du Maghreb arabe (UMA) intégrée sans relations normales entre Rabat et Alger.

Dans ce sens, Nasser Bourita a rappelé que le roi Mohammed VI avait appelé, dans son discours du 6 novembre 2018, l’Algérie à un dialogue bilatéral «franc et direct». Selon lui, le souverain marocain avait «proposé à cet effet la création d’un mécanisme souple dont les contours sont à convenir d’un commun accord avec Alger, et qui sera un espace de dialogue bilatéral ou seront examinés tous les problèmes sans intermédiaire».

fr.sputniknews.com

In the Spotlight

Les USA volent le pétrole syrien (Vidéo)

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Les Etats-Unis seraient en train de dérober le pétrole syrien depuis la province de Deir Ezzor. C’est ce qu’a révélé l’agence syrienne Arabi Today, à la foi d’un membre des Forces démocratique syriennes (FDS), cette [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*