MONDIAL 2018 : Des techniciens donnent la clé du match

MONDIAL 2018 : Des techniciens donnent la clé du match

Face à une équipe du Cap-Vert qui est sur une dynamique de deux victoires successives, le Sénégal doit impérativement décrocher, samedi, à Praia, un résultat positif pour espérer une qualification au Mondial de Russie 2018. Aliou Cissé et ses protégés doivent miser sur leur potentiel pour faire la différence. 

Pour sa cinquième sortie en éliminatoire de la Coupe du monde 2018 en Russie, l’équipe nationale du Sénégal affronte, après-demain, samedi, à Praia, celle du Cap-Vert. Le résultat final de cette rencontre sera déterminant dans la lutte pour la qualification. Les «Lions» qui sont actuellement troisième de cette poule derrière, respectivement, le Burkina Faso et le Cap-Vert, doivent sortir le grand jeu pour surprendre les «Requins bleus» sur leur pelouse. Une exigence qui s’impose à eux pour espérer une deuxième participation à une Coupe monde après celle de 2002.

Pour réussir ce challenge, Aliou Cissé doit revoir son système de jeu. De l’avis de l’ancien international, Lamine Mboup, les «Lions» doivent se préparer à toutes les éventualités  «Toutes les équipes ont leur façon de jouer à l’extérieur. Le coach à l’expérience de ces genres de rencontre. Mais le problème, c’est qu’on joue avec des individualités et pas avec le collectif. Si on prend des milieux récupérateurs pour en faire des animateurs, des attaquants comme excentrés, cela limite nos ambitions et nos engagements», se désole l’ancien meneur de jeu de la Jeanne d’Arc. «Le Sénégal a plusieurs joueurs au même profil. L’arrivée de Mbaye Niang montre encore plus qu’on joue avec des individualités», a-t-il déploré.

De son côté, Karim Mané soutient que le Sénégal doit plus miser sur son potentiel individuel et physique pour surprendre le Cap-Vert. «Tous les systèmes de jeu se valent. Parce que ce sont justement les joueurs qui animent les systèmes. Donc, s’ils sont utilisés de manière rationnelle, ils peuvent faire la différence avec n’importe quel système»,assure l’ancien entraîneur de Mbour Petite côte. «Nous avons des joueurs excentrés, très techniques, capables de se défaire de leurs adversaires. Le potentiel et le fort du Sénégal se trouvent à ce niveau. Il faut que nos attaquants soient dans une posture de créer le jeu pour décrocher la victoire», a-t-il conseillé.

Si on se réfère à ces analyses de ces techniciens, Aliou Cissé pourrait maintenir son système habituel, même si des changements de joueurs pourraient s’imposer dans son onze de départ avec notamment l’absence d’Ismaïla Sarr. Mais poste pour poste, Diao Baldé Keïta, qui revient petit à petit en forme et Mbaye Niang peuvent valablement remplacer le sociétaire de Rennes.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*