Mondial basket : des Lionnes ne sont pas prêtes physiquement (coach)

Le sélectionneur national de l’équipe féminine de basketball du Sénégal, Cheikh Sarr a révélé, vendredi, à Dakar, que certaines joueuses ne sont pas encore prêtes physiquement à un mois de la Coupe du monde 2018 en Espagne (22-30 septembre).
« La séance a été axée sur la condition physique pour tester le niveau des joueuses. Il y a des joueuses qui sont arrivées hier nuit très fatiguées, c’est pour cela qu’on a décidé de décaler les autres séances dans l’après-midi avec le préparateur physique. Donc, on ne l’a pas fait, c’est pour cela qu’on a changé le planning pour tester sur le travail physique individuel et technique. Certaines étaient restées six mois sans jouer en équipes pour faire du travail individuel et footing. Je pense que ce n’est pas du basket. Donc, on voudrait savoir réellement ce qu’elles ont dans le cœur et dans les jambes. Maintenant, avec le préparateur physique, on a du pain sur la planche parce qu’on a senti que dans les jambes il n’y a rien du tout », a-t-il révélé. « En dehors des filles qui ont terminé le championnat il y a une semaine, tout le reste c’est difficile », a précisé le technicien sénégalais qui a débuté la préparation, ce matin, au stadium Marius Ndiaye avec 19 des 26 présélectionnées.
Parlant sur les raisons des absentes (Astou Traoré,Oumou Khairy Thiam, Bintou Diémé, Aida Fall, Aminata Fall, Ndèye Fall et Dado Gaye), Cheikh Sarr a annoncé qu’elles vont rejoindre le groupe incessamment. « Astou Traoré, Bintou Diémé et Aida Fall doivent venir le 21, Mais elles sont bien excusées car elles ont des choses à régler avant de venir. Binetou devait garder son enfant et elle n’avait personne pour la garder. Donc, c’est pour cette raison qu’elle arrive le 20. Finalement, elle doit amener son enfant car sa maman est malade et elle n’a personne pour la garder », a-t-il expliqué, indiquant qu’il compte énormément sur son groupe.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*