MONDIAL – Finale Argentine-Allemagne ce dimanche : La Belle de Maracana

Comme en 1986 et 1990, l’Argentine et l’Allemagne se retrouveront en finale de la Coupe du monde. Avec une victoire pour chaque formation, on aura droit à une «belle» dimanche soir au Maracaña de Rio.

1Messi et ses partenaires ont battu les Pays-Bas aux tirs au but (0-0 a.p, 4 tab à 2), à Sao Paulo, pour retourner en finale 24 ans après la dernière, perdue en 1990 face à la Rfa de Lothar Mattheus (1-0).

En cas de succès en finale, Messi offrirait une troisième étoile à l’Albiceleste, après celles de 1978 et 1986, tout en prenant sa revanche sur sa bête noire allemande. Car depuis le titre de 1986, gagné par Maradona en finale face à la Rfa (3-2), l’Argentine n’a plus jamais battu l’Allemagne au Mondial.

La Mannschaft l’a éliminée en quarts de finale en 2006 (1-1 a.p, 4 t.a.b 2) et 2010 (4-0). Demain, on aura du coup droit à une «belle» entre Allemands et Argentins et sous les yeux du public du Maracaña.

Di Maria espéré, Hummels apte, Boateng incertain
Côté argentin, Angel Di Maria reste très incertain. Le milieu de terrain argentin, touché à la cuisse droite lors du quart de finale face à la Belgique (1-0) et forfait pour la demi-finale contre les Pays-Bas (0-0, 4 t.a.b. à 2), a réalisé ce vendredi des «travaux spécifiques de récupération» et des «exercices avec ballon et de vitesse», a indiqué la Fédération argentine (Afa).

Au cours de la séance d’entraînement à huis clos de l’Albiceleste, le latéral gauche Marcos Rojo était également à part. Touché à un pied face aux Néerlandais, il a suivi un programme individualisé par précaution, a précisé l’Afa.

Chez les Allemands, le défenseur central Mats Hummels, touché au genou, sera bien présent pour la finale de dimanche face à l’Argentine. Le joueur de Dortmund s’est entraîné normalement ce vendredi. Touché aux adducteurs, Jérôme Boateng est en revanche incertain. Mais à ce niveau, pas de gros soucis pour le coach allemand qui a des solutions de rechange. 

Un dispositif de sécurité historique à Rio 

Pour assurer la tranquillité de la finale de la Coupe du monde entre l’Allemagne et l’Argentine, dimanche au Maracaña, le Brésil va mettre en place «la plus grande opération de sécurité que la ville, le pays, ait jamais vue». José Mariano Beltrame, secrétaire à la Sécurité publique de Rio, a annoncé que 26 mille agents des Forces de l’ordre seront mobilisés. Et pour éviter les débordements, les bars aux abords du stade n’auront plus le droit de vendre de l’alcool deux heures avant le match. Sécurité oblige. Alors, place au spectacle !

  • Écrit par  Hyancinthe DIANDY

hdiandy@lequotidien.sn 
(avec lequipe.fr)

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*