Monica Lewinsky révèle enfin comment elle a séduit Bill Clinton

L’affaire Monica Lewinsky/Bill Clinton restera à jamais dans les mémoires comme l’un des plus grands scandales de la Maison-Blanche.

Après 20 ans, l’ancienne stagiaire de la Maison-Blanche est revenue sur ce scandale qui a bouleversé sa vie.

Dans un nouveau documentaire intitulé « The Clinton Affair », Monica Lewinsky a révélé comment elle a séduit Bill Clinton lors de leur première rencontre.

Âgée de 22 ans à l’époque, Monica Lewinsky affirme que c’était au cours d’un anniversaire organisé par l’un des membres du personnel de la Maison Blanche qu’elle est tombée sous le charme de Bill Clinton.

Monica Lewinsky a déclaré que lors de la cérémonie, ayant remarqué que ses sous-vêtements et en particulier son string était involontairement visible, elle a décidé de le laisser ainsi pour attirer l’attention de Bill Clinton.

« Au lieu de remonter mon pantalon, comme je l’aurais fait dans n’importe quel autre situation, je ne l’ai pas fait », se souvient-elle. « Les autres invités dans la pièce ne l’avaient pas remarqué mais Clinton l’avait remarqué. »

« Alors que je passais devant le bureau de George Stephanopoulos, j’ai regardé par la porte qui était ouverte, et Bill était à l’intérieur. Il m’a fait signe d’entrer. Mon cœur n’avait jamais battu aussi vite. »

Elle a ensuite expliqué qu’ils s’étaient embrassés dans son bureau.

« Je n’en parle pas très souvent et ça ne me met pas toujours très à l’aise d’en parler. Ce n’est pas comme si je n’avais pas relevé qu’il était le président. Évidemment, je le savais. Mais je pense que, d’une certaine façon, dès le moment où nous étions ensemble pour la première fois derrière son bureau… La vérité, c’est que cela signifiait beaucoup pour moi qu’une personne que les autres désiraient me désire. Peu importe à quel point c’était mal, à quel point c’était malavisé, du haut de mes 22 ans à l’époque, c’est ainsi que je l’ai ressenti », a-t-elle souligné.

Ce premier baiser a été le début de leur liaison qui a duré plus d’un an (1995 à 1997). L’affaire a éclaté au grand jour quelque temps plus tard après que la jeune femme s’est confiée à une collègue, Linda Tripp, qui avait enregistré leurs conversations téléphoniques à son insu.

Son documentaire, produit par Alex Gibney et mis en scène par Blair Foster, sera diffusé en première sur A&E dimanche à 21 h.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*