Moscou se tient prêt à ce que les provocations de l’Occident en Syrie se reproduisent

Selon le ministre russe des Affaires étrangères, les provocations des pays occidentaux en Syrie peuvent se reproduire. Moscou appelle à y être prêt.

Moscou s’inquiète des projets occidentaux concernant la Syrie, estimant que des frappes sur le territoire syrien peuvent se reproduire, a déclaré lundi le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

«Sans aucun doute, il faut se préparer à ce que ces provocations se reproduisent, bien que nous ayons averti de la manière la plus sévère nos collègues américains et européens qui avaient participé à cette aventure», a indiqué Sergueï Lavrov dans un message publié sur le site du ministère russe des Affaires étrangères.

Nous sommes préoccupés par les projets de nos partenaires occidentaux concernant l’avenir de la Syrie», a précisé le ministre russe.

Dans la nuit du 13 au 14 avril, les États-Unis, le Royaume-Uni et la France ont porté des frappes contre la Syrie. Sur 103 missiles tirés, 71 ont été interceptés par la DCA syrienne, informe le ministre russe de la Défense.

Le bombardement a été mené au prétexte d’une opération visant à éliminer de prétendues armes chimiques de cet État, suite à l’attaque chimique qui aurait été perpétrée le 7 avril à Douma, près de Damas, selon les pays occidentaux.

La Russie a démenti les informations concernant une bombe au chlore qui aurait été larguée par les forces gouvernementales syriennes. Les militaires russes ont qualifié de fausses les photos de victimes de la prétendue attaque chimique à Douma, publiées par les Casques blancs sur les réseaux sociaux. Moscou estime que l’objectif de ces informations mensongères est de protéger les terroristes et de justifier d’éventuelles actions extérieures.

fr.sputniknews.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*