Moussa Touré : «Si nous devions repousser les législatives…»

Au vu des lenteurs dans la distribution des cartes d’électeurs, l’ancien ministre Moussa Touré ne serait pas opposé à un report des législatives, prévues le 30 juillet prochain. «À l’impossible, nul n’est tenu», a-t-il déclaré.

Cependant, fait-il remarquer, «ça serait rompre le pacte républicain sur des bases qui ne sont pas sérieux; Abdoulaye Wade l’a fait en prétextant des inondations pour reculer les élections en 2005».

Le président de «Citoyens pour l’éthique et la transparence», qui défend sa propre liste pour les législatives, se dit persuadé que le pouvoir a provoqué ces couacs à dessein. Il jure : «C’est un moyen pour semer la confusion pour parce que le président de la République et son régime, sachant qu’ils sont en position de faiblesse, pas rampante, très rapide, qui cavale, ont dit ceci : ‘’on va semer la confusion pour que ces élections à venir, on puisse les manipuler et faire tout ce que l’on veut’’.»

Auteur: Source : Le Témoin – Seneweb.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*