Moustapha Cissé Lô : “L’État du Sénégal a l’obligation de respecter L’Arrêt de la cour de Justice de la Cedeao”

Pour Moustapha Cissé Lô, le Sénégal ne doit pas chercher midi à quatorze heures dans l’affaire Khalifa Sall. Le vice-président de l’Assemblée nationale, député Apr et président du parlement de la Cedeao estime que “l’État doit respecter l’arrête de la Cedeao”.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*