Moustapha Mamba Guirassy : « Aujourd’hui, nos université et autres écoles doivent se ressourcer sur….»

Le carrefour culturel du Magal de Touba 1435/ 2013 continue de vivre à Dakar, à la Grande Mosquée mouride « Massalikoul Jinan», sise à Bopp. Invité par le comité scientifique, l’ancien Ministre de la Communication sous Wade, M. Moustapha Mamba Guirassy a eu à traité avec dextérité le sous-thème «  Le système d’Education Sénégalais : problématique et enjeux ».guirassy

Prenant la parole, le maire de Kédougou a séduit plus d’un mouride : «Je défends un point de vue. Je dis qu’aujourd’hui, on n’apporte pas des réponses pertinentes sur un certain nombre de questions comme : Quel sera l’étudiant du futur ? A quoi il va ressembler ?  Comment sera l’école du futur ? Le travailleur de l’école du futur ? L’enseignant du futur ?  Etc. L’école entre dans une phase de bi bang ; ce qui va, inéluctablement changer sa nature et sa configuration. L’étudiant, aujourd’hui, grâce aux TICS a le savoir du monde.

Le ¨Professeur doit changer d’approche car il n’est plus seulement le détenteur du savoir. Il doit être aussi un animateur », s’est expliqué le Président du Groupe IAM avant d’inviter : «  La pertinence de la réponse à ces questionnements se trouve dans les enseignements du Cheikh Ahmadou Bamba.

Le Saint Homme de Touba a su détacher le savoir du papier par l’instauration du « Tarbiya », une dimension comportementale de l’individu. Il a usé des approches pédagogiques afin de transformer les disciples en leaders capables de changement. On peine à produire ce type de leaders par ce qu’on n’a pas connecté la spiritualité au système éducatif dans un monde où il est de plus en plus question d’économie positive, d’économie sociale, d’économie de solidarité, voire de responsabilité. Nos universités et autres écoles doivent alors se ressourcer sur les approches pédagogiques du Cheikh Ahmadou Bamba.»

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*