Mouvement du 23 juin… Il était une fois Le M23

Mouvement du 23 juin… Il était une fois

Une nouvelle organisation dénommée Mouvement du 23 juin est née hier à Dakar. Elle est inspirée par le retrait d’un projet de loi sur la vice-présidence à la suite de manifestations hostiles.

Tous les partis de la coalition d’opposition Benno Siggil Sénégal sont membres du Mouvement du 23 juin.

Allusion aux évènements qui ont abouti jeudi dernier au retrait par le gouvernement d’un projet de loi instaurant la vice-présidence de la République.

Des organisations de la société civile sont également parmi les membres du mouvement. L’objectif déclaré est le départ du président Abdoulaye Wade avec comme mot d’ordre « Wade dégage ».

A ce propos le mouvement demande au chef de l’Etat sénégalais de s’engager par écrit à ne pas être candidat à la présidentielle de 2012, parce qu’il a déjà effectué deux mandats. Le conseil constitutionnel est mis en garde contre toute validation de cette candidature.

Le porte-parole du président sénégalais a, pour sa part, répondu que l’opposition est bien dans son rôle mais ce n’est pas à elle de dire si Abdoulaye Wade doit être candidat ou pas.

Le Mouvement du 23 juin exige également que l’organisation des élections soit désormais confiée à un organisme neutre, et que les ministères de l’Intérieur et de la Justice ne soient plus confiés à des personnes ayant une appartenance partisane.

Autre exigence du Mouvement du 23 Juin, c’est que le fils du président Abdoulaye Wade, Karim, quitte le gouvernement dans lequel il occupe l’équivalent de 4 ministères.

Enfin le Mouvement du 23 juin veut que la neutralité soit instaurée dans les médias d’Etat.

Que reste-t-il ?

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*