Municipales au Sénégal 2014 : le mal triomphe à St Louis et Guédiawaye

ob_623db2_les-timbo-et-cie-gassama-jpeg-jpgEn lieu et place de Macky Sall, qui a totalement abdiqué, trahi tout le peuple sénégalais par son insuffisance, Marième Faye, « l’ange Gabriel de la magie noire », la maîtresse du palais : « les Faye-Sall », impose sa loi arbitraire de la tyrannie,  place son frère biologique, Mansour Faye, le faquin, déclaré maire de St Louis : un gangstérisme d’état des pires méthodes fascistes.

Marième Faye, qui a opéré « un  aigre-doux coup d’état » contre son mari, n’a plus rien à envier aux recettes de la Stasi. Sans Marième Faye, le chef véritable d’état du Sénégal, Mansour Faye resterait toute sa vie dans l’anonymat total. Toutes les femmes des dictateurs africains indécrottables agissent toujours de la sorte. C’est connu et c’est la règle.

Aliou Sall, l’autre flibustier, le deuxième larron, frère de Macky Sall, remporte la mise et la mairie de Guédiawaye sur des combines bassement politiques.

Non seulement, Mansour Faye s’est autoproclamé maire de St Louis, mais sa propre sœur, le chef de l’état, non élu, le nomme ministre de l’hydraulique. Celle qui est considérée comme la première dame a son cota de ministres bidon, qui sont ces fidèles « doungourous », captifs, spécialement chargés de blanchir son diktat. Une curiosité d’une rupture sobre, vertueuse, transparente, efficiente. Mon œil !

Mbagnick Ndiaye: “Sans Marième Faye, nous ne serions pas ministres ». Malgré les dénégations qui ne valent rien, l’opinion sénégalaise réunie est largement édifiée sur la trajectoire totalitaire, népotique de la république des caïds et des voyous en bande organisée. Les nominations obtuses sont substantielles aux valeurs peu orthodoxes de la soi-disant première dame, Marième Faye, qui est la vraie présidente réelle de la république bananière des coups tordus et des manières aléatoires.

Quoiqu’on puisse dise, Macky sall, le fraudeur nègre de service, bénéficie incontestablement d’une présomption de culpabilité avérée, sur fond de haute trahison imprescriptible, pour avoir trompé manifestement tous les Sénégalais qu’il a grugés, laissés sciemment sur le quai.

Le combat continue !
Ahmadou Diop

In the Spotlight

Pourquoi Ouattara laisse planer le doute sur un nouveau mandat en 2020

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Par  jeuneafrique.com En évoquant désormais l’éventualité d’un troisième mandat en 2020, Alassane Ouattara a surpris plus d’un observateur. Dans cette tribune, André Silver Konan décrypte la stratégie inattendue du chef de l’Etat ivoirien, qui espère [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*