Nations Unies: Macky Sall se porte avocat des Rohingyas !

Présent hier, à la 72e session de l’Assemblée générale des Nations Unis, à New York, le président de la République du Sénégal, n’a pas manqué d’évoquer la crise en Birmanie. Macky Sall se dit gravement préoccupé par le sort des musulmans Rohingyas.

« Nous sommes gravement préoccupés par les exactions contres la population musulmane Rohingyas, parce qu’il ne saurait y avoir une émotion sélective », s’est fendu Macky Sall devant les chaînes de télévision du monde entier, braqué sur l’Assemblée générale des Nations Unis.

« Le Sénégal appelle instamment la communauté internationale, à agir, pour mettre fin à cette véritable tragédie », poursuit le chef de l’Etat.

Macky Sall, auteur d’un discours engagé, considère que rien ne peut expliqué une telle violence. « Rien, encore moins la religion, ne saurait justifié le fanatisme violent (…) Nous ne pouvons accepter que les musulmans soient tenus pour responsables d’une violence dont ils sont eux-mêmes victimes », argue-t-il.

En 12 minutes, sur les 15 auxquels il avait droit hier, Macky Sall s’est arrangé pour “asséner ses vérités sur les questions d’actualité”, rapporte l’Observateur.

Le Chef de l’Etat, qui a plaidé pour un monde de justice et de paix, n’a pas mâché ses mots et s’est insurgé contre “l’épuration religieuse et ethnique en Birmanie”.

Le terrorisme comme l’Islam ont été au centre de son intervention. Ainsi, il a plaidé en faveur d’une meilleure vision sur cette religion.

Par ailleurs, Macky Sall a demandé à la communauté des Nations Unies de se pencher sérieusement sur les “urgences alimentaires, sécuritaires, humanitaires, environnementales, éthiques et morales” pour un monde meilleur.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*