NIGER : L’opposition veut faire quitter Hama Amadou de la prison pour le palais

Hama-600x337Times24.info: L’opposition nigérienne exige la libération de l’opposant Hama Amadou après une visite des leaders de la coalition qui le soutient dans la maison d’arrêt de Filingué ou il est détenu.

La Coalition pour une alternance en 2016 fustige les conditions de détention du challenger du président sortant Hama Amadou.

Pour l’opposition le régime en place instrumentalise la justice pour réduire les chances de son candidat à la course à la présidentielle.

« On nous a refusé de rencontrer Hama Amadou. Finalement, nous avons pu le voir par groupe de cinq. Il nous a informé qu’il a fait une demande de liberté provisoire depuis le 20 mais le dilatoire a commencé car on nous dit qu’il n’y a pas de session avant le 14 alors que le pouvoir dit partout qu’Hama n’a pas déposé de demande de liberté provisoire. Hama Amadou est un prisonnier politique du président Issoufou. S’il a de la fierté, il n’a qu’à le libérer pour l’affronter. De toutes les façons qu’il le libère ou pas nous allons battre campagne pour lui et lui faire quitter la prison de Filingué pour le palais », indique Ousseyni Salatou, membre de la coalition de l’opposition.

De retour au Niger après un an d’exil en France, l’ancien président de l’Assemblée nationale nigérienne, Hama Amadou, avait été arrêté à Niamey dès sa descente d’avion le 14 novembre 2015 pour son implication présumée dans un trafic international de bébés.

Malgré son incarcération, il est arrivé deuxième au premier tour de la présidentielle avec 17% des voix. Il affrontera le président sortant Mahamadou Issoufou au second tour de la présidentielle le 20 mars. L’opposition accuse le pouvoir de « fraude » au premier tour et promet de renverser la situation.

Avec Bbc

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*