Nigeria: Aliko Dangote à la recherche d’une épouse, la toile se déchaîne

Dans sa bagatelle de projets, l’homme le plus riche d’Afrique, le milliardaire Aliko Dangote envisage, pourquoi pas, de prendre une nouvelle épouse. Une annonce qui a fait réagir la toile, que ce soit avec humour, ou critique.

Le magazine économique Financial Times, dans sa version africaine, recevait dans ses colonnes l’homme d’affaires nigérian Aliko Dangote. Une brochette de thèmes ont été abordés, notamment sa raffinerie de pétrole en finition qui devrait engloutir pas moins de 12 milliards de dollars, ou en encore son projet constant d’acheter le club d’Arsenal dont il est un grand fan.

Autre point également parcouru, celui sur son éventuelle union avec une nouvelle femme. Passé à deux reprises par des divorces, Dangote est aujourd’hui un célibataire avec trois enfants.

“Je ne vais pas rajeunir. 60 ans ce n’est pas une blague et cela n’a pas de sens d’aller dehors chercher quelqu’un si vous n’avez pas de temps (…) En ce moment, les choses se bousculent vraiment, parce que nous avons la raffinerie, nous avons les produits pétrochimiques, nous avons l’engrais, nous avons le gazoduc. J’ai besoin de me calmer un peu”, a-t-il confié.

Quand on est célibataire et qu’en plus, on est l’homme le plus riche d’Afrique avec une fortune personnelle estimée à 14,1 milliards de dollars, c’est forcément une annonce qui ne passe pas inaperçue. Sur la toile, des nombreux internautes – hommes comme femmes – se sont donc proposés de devenir la future femme du magnat du ciment.

A l’inverse, d’autres se sont indignés que l’accent soit seulement mis sur la vie personnelle de l’homme d’affaires. Ils auraient par exemple voulu que son parrainage de la campagne présidentielle de l’ancien président Olusegun Obasanjo ou la limitation des importations de ciment au Nigeria à son profit soient davantage mis en relief.

Par Africa24monde Avec Africanews – Carole KOUASSI

https://africa24monde.com/actualite/view/aliko-dangote-a-la-recherche-d-une-epouse-la-toile-se-dechaine.html

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*