Nigeria : des marchés de bétail fermés

nigeria_cattleLe groupe islamiste nigérian pratique le recel d’animaux volés, selon Kashim Shettima, le gouverneur de Borno, un Etat par lequel transite une bonne partie du bétail commercialisé au Nigeria.

“Toutes les activités commerciales ont été suspendues jusqu’à nouvel ordre”, a déclaré M. Shettima.

La fermeture des marchés a entraîné la hausse des prix du bétail à Lagos, l’une des plus grandes villes du pays située à 1.500 km de Borno.

L’un des marchés aux bestiaux fermés, celui de Gamboru, fait partie des plus grands en Afrique. Ceux de Dusuman, Shuwari et Ngom sont également fermés.

L’insurrection de Boko Haram a déjà entraîné la fermeture de nombreux marchés à bétail dans le nord du Nigeria.

Le groupe est accusé aussi d’avoir volé des milliers de têtes de bétail à la frontière entre le Nigeria et le Cameroun.

Un comité chargé de superviser les activités menées par les marchands de bétail et les bouchers a été mis en place, selon un communiqué du gouverneur de Borno. Il est constitué de civils et de militaires.

En six ans, les militants de Boko Haram ont détruit un millier d’écoles et ont entraîné la mort d’environ 17 mille personnes au Nigeria notamment, au Niger et au Cameroun.

Ses exactions ont causé le déplacement d’au moins deux millions de personnes.

www.bbc.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*