Nigéria Safety Check, une mesure de sécurité de Facebook active au Nigeria

Facebook Safety Check NigeriaSuite à l’attentat qui a fait 30 morts à Yola hier mardi 17 novembre, pour une première fois en Afrique, le réseau social américain du nom de Facebook vient d’activer son outil de sécurité, le Safety Check au Nigeria.

Pour rappel, le réseau social Facebook avait été critiqué la semaine dernière pour avoir activé le Safety Check à Paris, après les attentats qui avaient fait 129 morts mais pas la veille au Liban après un attentat à la voiture piégée qui avait fait 44 morts.  

Après ces critiques qui l’accusait d’avoir procédé à une sélection arbitraire des pays, dans la mise en marche de cet outil de sécurité, le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg a décidé d’activer l’outil au Nigeria, après l’explosion d’une bombe qui a fait 30 morts à Yola.

« Nous avons de nouveau activé le Safety Check après l’attentat au Nigeria ce soir », a déclaré Mark Zuckerberg sur Facebook.

Le Safety Check détecte les utilisateurs de Facebook qui se trouveraient dans une zone attaquée et leur propose de cliquer sur un bouton pour indiquer s’ils sont en sécurité. Et Facebook envoi dans l’immédiat une notification à tous leurs contacts sur le réseau.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*