NOEL 2013 AUX PARCELLES ASSAINIES Les fidèles invités à prendre conscience de leur identité d’enfant de Dieu

le papeC’est par une forte affluence que les fidèles catholiques des parcelles ont célébré hier, dimanche 25 décembre, la messe de Noël. Dans son homélie, le père Bruno a invité les fidèles à prendre conscience de leur identité d’enfants de Dieu.

L’Eglise Marie Immaculée Mère de Dieu des Parcelles assainies s’est révélée hier, dimanche 25 décembre, trop petite pour contenir les fidèles à l’occasion de la célébration de la Messe de Noël. C’est en masse que les fidèles catholiques des Parcelles assainies et des cités environnantes se sont mobilisés pour célébrer cette 2013e commémoration de la naissance de Jésus Christ.

Une demie heure avant le début de la célébration eucharistique, il ne restait quasiment plus de place à l’intérieur du bâtiment consacré le 1er janvier 1987 par feu cardinal Hyacinthe Thiandoum, obligeant une bonne partie des fidèles à suivre la messe à l’extérieur de l’édifice. Célébrée par le Père Bruno Favero, supérieur de la délégation des missionnaires Oblats de Marie Immaculée au Sénégal et en Guinée Bissau, la messe a enregistré une forte participation des enfants.

Dans son homélie, le père Bruno a invité les fidèles à prendre conscience de leur identité d’enfants de Dieu. Selon lui, le «cœur et l’essentiel» de la fête de Noël se résument en cette identité de fils de Dieu et non aux aspects festifs qui sont toujours privilégiés par bon nombre. «La joie de Noël, c’est la conscience d’être enfant de Dieu et non les sapins ou encore faire la fête», dira-t-il. «Frères et sœurs, nous ne sommes pas des soumis de Dieu encore moins ses serviteurs, mais nous avons reçu le don d’être les enfants de Dieu non pas par notre mérite mais par la grâce de Jésus», a-t-il ajouté. C’est en cela a-t-il indiqué, que se résume l’esprit de cette fête de Noël. Sous ce rapport, après avoir regretté le comportement liberticide de l’homme d’aujourd’hui qui, contrairement à son créateur ne prête aucune importance à la parole donnée, il a invité les fidèles à revisiter l’histoire de la création ou Dieu créa toute chose par sa parole.

Cette célébration eucharistique de Noël a été aussi marquée par l’entrée dans la grande famille de l’Eglise d’une cinquantaine d’enfants qui ont reçu pendant la messe leur sacrement de baptême. Accompagnés de leurs parents, parrains et marraines, ces enfants tous âgés de moins de six ans ont ainsi intégré la grande famille de l’Eglise catholique après avoir été plongés dans l’eau baptismale par le père Marcel Thiaw qui n’a pas caché sa joie de baptiser ces nouveaux fidèles. L’Eglise s’est agrandie aujourd’hui en nombre avec ces nouveaux baptisés, s’est-il réjouit après avoir plongé dans l’eau les nouveaux initiés dans la foi chrétienne.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*