NOMINATION DES RECTEURS PAR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE LE SAES CONDAMNE

 

seydi_ababacar_ndiaye_5La décision prise jeudi par le président de la République, Macky Sall, de nommer des recteurs dans les universités de Saint Louis, Dakar, Bambey et Thiès n’agrée guère le Syndicat autonome de l’Enseignement supérieur (Saes). Les camarades de Seydi Ababacar Ndiaye, secrétaire général dudit syndicat, ont estimé que la décision a foulé aux pieds les directives retenues au terme de la Concertation nationale sur l’avenir de l’Enseignement supérieur (Cnaes). Pour le Saes, «les recteurs doivent être élus par leurs pairs. C’est un principe retenu dans les 78 recommandations de la Cnaes».

«Le ministère doit sélectionner quatre candidats pour chaque université et les soumettre à l’élection de leurs pairs. Ce sont les directives de la Cnaes qui sont foulées aux pieds», nous a fait savoir un membre du bureau national du Saes, joint au téléphone.
A l’exception de l’université Assane Seck de Ziguinchor où le recteur été maintenu à son poste, Macky Sall a décidé, rappelons-le, de changer les recteurs des autres universités publiques.

C’est ainsi que l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) est désormais dirigée par Ibrahima Thioub, qui remplace le Professeur Saliou Ndiaye. L’Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis est sous la tutelle de Baydallaye Kane, précédemment recteur de l’Université de Thiès. Le Professeur Lamine Guèye, qu’il remplace, hérite de l’Université Alioune Diop de Bambey, en remplacement du Professeur Matar Mour Seck.

Ibrahima Baldé

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*